La CE opposée au rachat de KPN Allemagne par Telefonica

mardi 18 février 2014 19h02
 

BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne annoncera dans les prochains jours son opposition à l'offre de 8,6 milliards d'euros de l'opérateur espagnol Telefonica en vue du rachat de la division allemande du groupe néerlandais KPN, apprend-on mardi de deux sources proches du dossier.

La Commission a lancé une enquête approfondie en décembre concernant ce projet, évoquant un risque que ce rachat n'entraîne des distorsions de concurrence en Allemagne et ne débouche sur une hausse des tarifs pour les utilisateurs.

"La prochaine étape est une communication des griefs aux sociétés", a précisé l'une des sources, qui fait référence au document dans lequel l'autorité de régulation annonce ses conditions exigées afin qu'elle puisse approuver l'opération.

Foo Yun Chee, Juliette Rouillon pour le service français

 
Selon deux sources proches du dossier, la Commission européenne annoncera dans les prochains jours son opposition à l'offre de 8,6 milliards d'euros de l'opérateur espagnol Telefonica en vue du rachat de la division allemande du groupe néerlandais KPN. /Photo d'archives/REUTERS/Sergio Perez