Microsoft reconnaît que Windows 8 se vend moins bien que le 7

vendredi 14 février 2014 07h39
 

SEATTLE, Etat de Washington (Reuters) - Microsoft a annoncé jeudi avoir vendu plus de 200 millions de licences de son système d'exploitation Windows 8, lancé il y a 15 mois, un résultat inférieur à celui de Windows 7 qui s'était vendu à 240 millions d'exemplaires au cours de sa première année sur le marché.

Ces chiffres, fournis par la directrice financière et marketing de Microsoft, Tami Reller, au cours d'une conférence organisée par Goldman Sachs, sont les premiers diffusés par le géant américain depuis six mois.

Les ventes décevantes de Windows 8 et sa dernière version, Windows 8.1, répondent au fléchissement des ventes d'ordinateurs personnels constaté depuis deux ans au bénéfice des smartphones et des tablettes. Les ventes mondiales de tablettes devraient dépasser cette année celles des PC.

Windows 8 a été conçu comme un système d'exploitation capable de fonctionner aussi bien sur PC que sur tablette, mais il n'a pas convaincu les utilisateurs qui continuent à préférer les iPad d'Apple aux tablettes Surface de Microsoft.

Plus inquiétant encore pour la société basée à Redmond, près de Seattle, peu d'ordinateurs fonctionnent sous Windows 8 et de nombreuses entreprises qui l'ont acheté ne l'ont même pas installé.

Selon les statistiques de NetMarketShare, seuls 11% des utilisateurs de PC dans le monde ont adopté Windows 8 ou 8.1, alors qu'ils sont encore 48% à utiliser Windows 7 et 29% à être restés fidèles au "vieux" Windows XP, qui date de plus de dix ans.

Windows 7, qui avait remplacé le très impopulaire Windows Vista, reste à ce jour le système d'exploitation de Microsoft qui s'est le mieux vendu, avec plus de 450 millions de licences écoulées.

Bill Rigby; Tangi Salaün pour le service français

 
Microsoft a vendu plus de 200 millions de licences de son système d'exploitation Windows 8, lancé il y a 15 mois, un résultat inférieur à celui de Windows 7 qui s'était vendu à 240 millions d'exemplaires au cours de sa première année. Les ventes décevantes de Windows 8 et sa dernière version, Windows 8.1, répondent au fléchissement des ventes d'ordinateurs personnels constaté depuis deux ans au bénéfice des smartphones et des tablettes. /Photo d'archives/REUTERS/Lucas Jackson