6 février 2014 / 07:38 / il y a 4 ans

Vodafone confiant pour son CA après un trimestre difficile

Le deuxième opérateur mondial de téléphonie mobile Vodafone est confiant dans un début d'amélioration de ses performances grâce à l'essor des services "4G", après une baisse de 4,8% de son chiffre d'affaires organique fin 2013. /Photo prise le 12 novembre 2013/Toby Melville

par Kate Holton et Paul Sandle

LONDRES (Reuters) - Vodafone s'est déclaré jeudi confiant dans un début d'amélioration de ses performances grâce à l'augmentation du nombre de ses abonnés et à l'essor des services "4G", après une forte baisse de son chiffre d'affaires organique fin 2013.

Le deuxième opérateur mondial de téléphonie mobile affiche pour la période octobre-décembre, troisième trimestre de son exercice, un recul de 4,8%, conforme aux attentes des analystes financiers, de son chiffre d'affaires organique. Celui-ci avait déjà reculé de 4,9% sur le trimestre précédent.

Vodafone, numéro deux mondial du secteur après China Mobile en termes de nombre d'abonnés et troisième capitalisation boursière en Grande-Bretagne, souffre depuis 18 mois maintenant de l'impact conjugué sur ses revenus de baisses tarifaires imposées par les autorités de régulation, de l'intensification de la concurrente et de la baisse des dépenses de téléphonie mobile d'une partie des consommateurs européens.

La société, qui investit pour étendre et améliorer ses réseaux après avoir vendu ses parts dans l'américain Verizon Wireless pour 130 milliards de dollars, a également confirmé ses prévisions pour l'ensemble de l'exercice.

L'ALLEMAGNE PÈSE

Sa division européenne, qui représente un tiers du chiffre d'affaires total, a subi une baisse de 9,6% du chiffre d'affaires en données organique (à périmètre constant, hors ventes de combinés, effets de change et changements de périmètre). Dans le même temps, le chiffre d'affaires des services a augmenté de 5,5% dans les pays émergents (division Afrique, Moyen-Orient et Asie Pacifique).

"En Europe, le contexte reste difficile et nous continuons d'en atténuer les effets à travers des améliorations de notre modèle sur le plan opérationnel et d'amélioration des coûts", a déclaré le directeur général, Vittorio Colao.

"De plus, le passage à la 4G s'accélère et nous avons assisté à une amélioration de la tendance en termes de nouveaux abonnés mobiles. Nous sommes donc confiants dans un début d'amélioration de nos performances, dans un contexte moins difficile sur le plan de la régulation et d'appétit accru des clients pour les services de vidéo et de contenus."

Dans le contexte de concurrence de plus en plus intense en Europe, le chiffre d'affaires du groupe a baissé de 7,9% en Allemagne, de 5,1% en Grande-Bretagne et de 16,6% en Italie.

Vers 11h40 GMT à Londres, l'action Vodafone gagnait 2,87% à 222,10 pence, soutenant l'indice sectoriel européen qui prenait 1,76%, alors que l'EuroFirst 300 progressait de 1,09%.

Les analystes d'Espirito Santo notent que les performances de Vodafone sont légèrement inférieures aux attentes, plombées notamment par l'Allemagne, mais, ajoutent-ils, le groupe gagne de nouveaux abonnés dans le pays et son chiffre d'affaires dans les pays émergents est légèrement meilleur que prévu.

"Nous pensons que le rapport trimestriel de Vodafone est par conséquent correct", écrivent-ils, ce qui, selon eux, justifie un rebond du titre, qui venait de perdre 4,7% à la suite des résultats décevants de KPN.

Marc Angrand et Juliette Rouillon pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below