Sharp relève ses prévisions grâce aux commandes chinoises

mardi 4 février 2014 14h01
 

TOKYO (Reuters) - Sharp a annoncé mardi avoir relevé ses prévisions annuelles au vu du flux soutenu de commandes d'écrans pour smartphones de la part de fabricants chinois, le groupe japonais poursuivant ainsi son redressement après avoir frôlé la faillite l'an dernier.

Le premier fabricant d'écrans japonais table désormais sur un bénéfice opérationnel pour l'exercice 2013-2014, clos le 31 mars, de 100 milliards de yens (730 millions d'euros) contre une estimation précédente de 80 milliards.

Sur la période octobre-décembre, le troisième trimestre de l'exercice en cours, Sharp a vu son résultat d'exploitation augmenter de 5,8% à 47,6 milliards alors que cinq analystes interrogés par Reuters avaient anticipé 35,42 milliards.

Sharp, qui fabrique également des panneaux solaires et des téléviseurs, a expliqué la hausse de son bénéfice trimestriel par des commandes pour des écrans de taille petite à intermédiaire utilisés pour les smartphones et les tablettes.

Le groupe, qui avait accusé sur l'exercice 2012-2013 une perte de 545,35 milliards de yens (4,14 milliards d'euros), s'efforce de diversifier sa clientèle pour ne pas être trop dépendant d'Apple et de ses ventes d'iPhone et d'iPad.

Le groupe japonais a échappé à la faillite en octobre 2012 grâce à des prêts d'un montant total de 360 milliards de yens, accordés par des banques comme Mizuho Financial Group et Mitsubishi Financial Group.

Sophie Knight et Edmund Klamann, Benoît Van Overstraeten pour le service français

 
Sharp relève ses prévisions annuelles au vu du flux soutenu de commandes d'écrans pour smartphones de la part de fabricants chinois, poursuivant ainsi son redressement après avoir frôlé la faillite l'an dernier. /Photo prise le 3 février 2014/REUTERS/Yuya Shino