KPN réduit ses effectifs après des résultats décevants

mardi 4 février 2014 15h14
 

par Robert-Jan Bartunek

BRUXELLES (Reuters) - L'opérateur télécoms néerlandais KPN a annoncé mardi de nouvelles réductions d'effectifs après un quatrième trimestre difficile qui s'est soldé par des résultats inférieurs aux attentes pour l'opérateur télécoms néerlandais.

Le groupe, qui a rejeté en 2013 une OPA de son principal actionnaire America Movil du milliardaire mexicain Carlos Slim, a fait état d'une baisse de 13% du chiffre d'affaires de son activité mobile aux Pays-Bas, alors que celui-ci avait diminué de 9,6% au troisième trimestre.

KPN a précisé que ce recul était dû à la concurrence et au fait que les abonnés ne dépassaient pas leurs forfaits mensuels.

L'activité de services aux entreprises a aussi vu la baisse de ses revenus accélérer, sous l'effet de la crise économique.

Pour améliorer sa rentabilité, KPN a indiqué qu'il supprimerait 1.500 à 2.000 postes supplémentaires aux Pays-Bas, où il a déjà éliminé 4.650 postes depuis 2011. L'opérateur employait un peu plus de 26.000 personnes à la fin 2012.

Eelco Blok, le directeur général de KPN, a dit avoir bon espoir de voir les marges se redresser dans l'activité de téléphonie mobile au cours de cette année.

Les opérations belges de KPN ont aussi vu leur chiffre d'affaires reculer, mais dans une moindre mesure.

Globalement, le bénéfice avant intérêts, impôt, dépréciations et amortissements (Ebitda) a baissé de 30% au quatrième trimestre, à 614 millions d'euros, alors qu'un consensus établi par Reuters sur la base de sept analystes s'élevait à 652 millions.   Suite...

 
Eelco Blok, directeur général de KPN. L'opérateur télécoms néerlandais affiche mardi un résultat courant du quatrième trimestre plus mauvais que prévu, en raison de l'accélération de la baisse du chiffre d'affaires de l'activité de téléphonie mobile sur son marché intérieur. /Photo prise le 4 février 2014/REUTERS/Michael Kooren