Loral, propriétaire de Telesat, envisage de se vendre

mercredi 22 janvier 2014 23h35
 

NEW YORK (Reuters) - Loral Space & Communications, actionnaire majoritaire de l'opérateur canadien de satellites de télécommunications Telesat Holdings, envisage de se vendre, a-t-on appris de plusieurs sources proches du dossier.

Loral, dont le premier actionnaire est le fonds MHR Fund Management de l'investisseur Mark Rachesky, est conseillé par Credit Suisse dans ce but, ont expliqué les sources.

Parallèlement, le groupe discute avec un autre actionnaire de Telesat, le fonds de pension canadien Investissements PSP, de l'éventualité d'une vente séparée de Telesat, a dit l'une des sources.

Il n'y a pour l'instant aucun accord entre Loral et PSP sur une vente de leurs parts dans Telesat, ont précisé les sources.

Un investisseur qui souhaiterait prendre le contrôle de Telesat devrait obtenir l'accord de PSP, qui est lui-même conseillé par Morgan Stanley sur ses options, a ajouté la source.

Toutes les sources ont requis l'anonymat. Loral, Credit Suisse et Morgan Stanley ont refusé de commenter ces informations. Aucun représentant de PSP, Telesat et MHR n'a répondu à des demandes de commentaires.

L'action Loral a gagné jusqu'à 8% en Bourse après ces informations et a fini la séance sur un gain de 2,9%, valorisant le groupe à 2,35 milliards de dollars (1,74 milliard d'euros).

La majeure partie de la valorisation de Loral est liée à sa participation dans Telesat (62,8% des actions et 33,3% des droits de vote). PSP possède 35,3% des actions et 66,7% des droits de vote selon des documents réglementaires.

Basé à Ottawa, Telesat est le quatrième opérateur mondial de satellites de télécommunications, derrière Intelsat Global, SES et Eutelsat, selon son dernier rapport annuel.

Il exploite une flotte de 14 satellites géostationnaires qui ont généré sur les 12 mois à fin septembre un excédent brut d'exploitation (Ebitda) consolidé de 709 millions de dollars.

Soyoung Kim, Greg Roumeliotis et Nadia Damouni, avec Nicola Leske; Marc Angrand pour le service français