EBay, pressé par Carl Icahn de scinder PayPal, refuse

mercredi 22 janvier 2014 23h09
 

(Reuters) - EBay a annoncé mercredi que l'investisseur activiste Carl Icahn, récemment entré à son capital, lui avait soumis un projet de scission de PayPal, sa filiale de paiements, qu'il a rejetée.

L'action eBay gagnait 7,8% dans les transactions hors séance après cette annonce, faite à l'occasion de la publication des résultats trimestriels.

Le groupe de commerce en ligne, qui a racheté PayPal en 2002 pour 1,5 milliard de dollars, a expliqué que son conseil d'administration était parvenu à la conclusion qu'il avait intérêt à conserver la filiale.

"Le paiement fait partie du commerce et, au sein d'eBay, PayPal favorise l'innovation commerciale dans les paiements à l'échelle mondiale, créant ainsi de la valeur pour les consommateurs, les commerçants et les actionnaires", a dit eBay dans un communiqué.

Carl Icahn, qui a acheté depuis le début du mois des actions et des produits dérivés lui assurant 0,8% du capital d'eBay, a désigné deux de ses salariés pour entrer au conseil d'administration du groupe.

Le chiffre d'affaires de PayPal a progressé de 19% au quatrième trimestre, grâce à l'essor des achats réalisés depuis un téléphone portable. Le volume de transactions assurées par PayPal a augmenté de 25% à 180 milliards de dollars.

Pour l'ensemble du groupe, le chiffre d'affaires trimestriel affiche une hausse de 13,5% à 4,53 milliards de dollars sur octobre-décembre.

Le bénéfice net d'eBay a atteint 850 millions de dollars (628 millions d'euros) au cours de cette période, soit 65 cents par action, contre 751 millions (57 cents/action) un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action atteint 81 cents.

Pour 2014, eBay prévoit un chiffre d'affaires de 18 à 18,5 milliards. Les analystes financiers prévoient en moyenne 18,5 milliards selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Phil Wahba; Marc Angrand pour le service français

 
Le groupe américain eBay fait état mercredi d'une hausse de ses bénéfices au quatrième trimestre, grâce entre autres à l'augmentation du nombre de transactions réglées avec son service de paiement en ligne PayPal. /Photo prise le 21 janvier 2014/REUTERS/Kacper Pempel