Chine et Europe, moteurs des dépenses d'équipement des télécoms

lundi 20 janvier 2014 19h21
 

par Sven Nordenstam et Leila Abboud

STOCKHOLM/PARIS (Reuters) - Les opérateurs télécoms devraient augmenter leurs dépenses d'équipement pour la deuxième année consécutive en 2014 grâce à la contribution de la Chine et de l'Europe qui ont engagé le vaste chantier du déploiement du très haut débit mobile.

Le cabinet d'étude Gartner table sur une hausse de 6% des ventes mondiales d'équipements réseaux en 2014 pour atteindre un total de 85,4 milliards de dollars (63 milliards d'euros), contre une augmentation de 3% l'an dernier. L'Asie, hors Japon, devrait afficher une progression de 7% tandis que l'Europe et l'Amérique du Nord croîtraient de 6%.

L'expert des télécoms Dell'Oro se montre moins optimiste et attend une croissance de 3% à comparer à 2% l'an dernier.

Ces prévisions constituent une bonne nouvelle pour les équipementiers européens - le suédois Ericsson, le finlandais Nokia et le franco-américain Alcatel-Lucent - même si la guerre des prix avec les concurrents chinois ne devrait pas s'atténuer, soulignent des analystes.

De même, tous les équipementiers ne seront pas logés à la même enseigne.

Le déploiement massif de la 4G en Chine emmené par China Mobile profitera ainsi principalement aux deux locaux Huawei et ZTE. Ce chantier devrait aussi doper les ventes d'Ericsson, Alcatel et Nokia mais au détriment de leurs marges en raison des prix pratiqués sur ce marché.

En Europe, Ericsson et Huawei sont considérés comme les mieux placés pour tirer parti de la hausse des investissements car ils sont les principaux fournisseurs du britannique Vodafone qui a prévu de dépenser sept milliards de livres (5,2 milliards d'euros) d'ici à mars 2016 dans le cadre du projet "Spring" pour améliorer la qualité de son réseau.

"Ericsson a une plus large exposition à l'Europe donc cela va largement contrebalancer le poids des contrats en Chine et protéger les marges tandis qu'Alcatel-Lucent est davantage menacé en raison de sa plus petite taille en Europe", explique Pierre Ferragu, analyste à Bernstein.   Suite...

 
Les opérateurs télécoms devraient augmenter leurs dépenses d'équipement pour la deuxième année consécutive en 2014 grâce à la contribution de la Chine et de l'Europe qui ont engagé le vaste chantier du déploiement du très haut débit mobile. /Photo prise le 16 janvier 2014/REUTERS/Heinz-Peter Bader