Le projet d'entrée en Bourse d'EE suspendu en Grande-Bretagne

vendredi 17 janvier 2014 08h47
 

(Reuters) - Orange et Deutsche Telekom ont dit vendredi qu'ils ne modifieraient pas la structure de l'actionnariat de leur coentreprise EE, suspendant ainsi leur projet d'introduire en Bourse le premier opérateur mobile britannique.

EE, créé en 2010 par la fusion entre Orange et T-Mobile, était valorisé en mai dernier par Deutsche Telekom à 10 milliards de livres (12 milliards d'euros).

"Les actionnaires ont tous deux convenu que le meilleur choix pour la création de valeur est de conserver pour l'instant la structure de l'actionnariat actuelle et ils se réjouissent de poursuivre leur heureuse coopération sur le marché britannique", expliquent les deux opérateurs dans un courriel adressé à Reuters.

Deutsche Telekom avait dit en 2013 qu'il préfèrerait une cotation partielle d'EE, l'opérateur qui a lancé le premier réseau 4G en Grande-Bretagne en octobre 2011. Deutsche Telekom et Orange avaient dit qu'une décision interviendrait cette année.

Les deux opérateurs ont décidé de surseoir à leur projet d'IPO à l'issue d'un examen stratégique d'EE, estimant que sa valorisation augmenterait avec la multiplication du nombre d'abonnés 4G, écrit le Financial Times vendredi, citant des sources proches du dossier.

EE, ex-Everything Everywhere, compte plus de 27 millions d'abonnés. Il est en concurrence avec O2, filiale de Telefonica, Vodafone et 3, filiale de Hutchison.

Abhirup Roy, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot

 
Orange et Deutsche Telekom ne modifieront pas la structure de l'actionnariat de leur coentreprise EE, suspendant ainsi leur projet d'introduire en Bourse le premier opérateur mobile britannique. /Photo prise le 20 février 2013/REUTERS/Neil Hall