Le chiffre d'affaires trimestriel de SAP pénalisé par le "cloud"

vendredi 10 janvier 2014 14h39
 

FRANCFORT (Reuters) - Le groupe allemand SAP a fait état vendredi d'un ralentissement de la croissance de son chiffre d'affaires tiré des logiciels, qu'il explique par des effets de change et par la transition vers les services en ligne, rendue nécessaire par l'émergence de nouveaux concurrents.

Au quatrième trimestre, son chiffre d'affaires tiré des logiciels et services liés a augmenté de 3% à 4,38 milliards d'euros, ratant donc le consensus des estimations d'analystes, qui le donnait à 4,48 milliards.

Hors effets de change, la croissance du chiffre d'affaires ressort à 8%, le chiffre le plus faible enregistré depuis un an.

SAP, qui doit publier le 21 janvier ses résultats détaillés, avait averti en octobre que les fluctuations des devises risquait de peser sur ses résultats 2013, en mettant en avant la dépréciation du dollar américain et du yen japonais face à l'euro.

Mais la croissance du chiffre d'affaires a aussi souffert du développement du "cloud computing", l'informatique dématérialisée, qui a entre autres pour effet un basculement vers une facturation par abonnement et plus par achat de licences.

Cet effet devrait toutefois s'estomper progressivement avec le temps.

Au quatrième trimestre, SAP a réalisé un bénéfice d'exploitation hors exceptionnels de 2,09 milliards d'euros, en hausse de 6%, alors que le consensus le donnait à 2,1 milliards.

Hors effet de change, la croissance du bénéfice aurait atteint 14%, précise le groupe.

Le mois dernier, l'américain Oracle, principal concurrent de SAP, a publié des résultats trimestriels supérieurs aux attentes et présenté pour le trimestre en cours des prévisions optimistes qui ont ravivé l'espoir d'un retour à la croissance de son chiffre d'affaires, pénalisé en 2013 par le ralentissement des investissements des entreprises.

A la Bourse de Francfort, l'action SAP perdait 1,52% à 60,81 euros à 13h35 GMT, la plus forte baisse de l'indice Dax, qui gagnait alors 0,34%.

Maria Sheahan, Constance De Cambiaire et Marc Angrand pour le service français, édité par Marc Joanny

 
L'éditeur de logiciels SAP a vu son bénéfice d'exploitation progresser de 6% au titre du quatrième trimestre, mais sa croissance a été limitée par des effets de change négatifs. /Photo d'archives/REUTERS/Cathal McNaughton