Hausse de 3,1% du marché high-tech mondial en 2014

lundi 6 janvier 2014 17h17
 

LONDRES (Reuters) - Après avoir stagné en 2013, les dépenses mondiales dans les hautes technologies devraient augmenter de 3,1% cette année à 3.800 milliards de dollars (2.800 milliards d'euros), grâce entre autres aux investissements dans le domaine du "big data", estiment lundi les analystes de Gartner.

Le "big data" est la capacité d'analyser et d'exploiter à des fins commerciales les masses de données collectées par certaines entreprises, par exemple les opérateurs de téléphonie mobile, les distributeurs ou les compagnies aériennes. Ce domaine est considéré comme le principal segment en développement du marché informatique.

Pour Gartner, les logiciels d'entreprise devraient constituer le poste d'investissement le plus dynamique en 2014 avec une hausse attendue de 6,8%, à 320 milliards de dollars.

"L'investissement provient de l'exploitation de l'analyse dans le but de rendre les processus B2C (business to consumer, les relations entreprise-client) plus efficaces et d'améliorer les démarches marketing visant les clients", explique dans un communiqué Richard Gordon, vice-président exécutif de Gartner.

En 2013, les dépenses mondiales en hautes technologies n'ont augmenté de 0,4% alors que Gartner prévoyait initialement une hausse de 4,2% après celle de 1,2% enregistrée en 2012.

Les dépenses de matériel, des PC aux téléphones mobiles en passant par les tablettes, devraient progresser de 4,3% cette année, après un recul de 1,2% en 2013, précise le cabinet d'études.

Il a parallèlement revu en baisse sa prévision de croissance des services télécoms, qui représentent à eux seuls plus de 40% du marché mondial de la "high-tech", à 1,2% contre 1,9% jusqu'à présent, pour prendre en compte différents facteurs comme le déclin du marché des communications vocales en Chine ou la guerre des prix entre opérateurs en Europe.

Paul Sandle; Marc Angrand pour le service français, édité par Véronique Tison

 
Selon les analystes de Gartner, les dépenses mondiales dans les hautes technologies, qui ont stagné en 2013, devraient augmenter de 3,1% cette année à 3.800 milliards de dollars (2.800 milliards d'euros), grâce entre autres aux investissements dans le "big data" (analyse et exploitation des données collectées par les entreprises). /Photo d'archives/REUTERS/Mike Segar