Apple dit ne pas avoir aidé la NSA à espionner l'iPhone

mardi 31 décembre 2013 21h02
 

SAN FRANCISCO (Reuters) - Apple a réagi mardi à des informations de presse rapportant que les services de renseignements américains avaient mis en place un système de surveillance de l'iPhone appelé "Dropout Jeep".

La marque à la pomme a assuré qu'elle n'avait pas collaboré avec la NSA dans cette entreprise.

Le magazine allemand Der Spiegel a rapporté cette semaine qu'une unité secrète de la NSA élaborait des programmes capables d'espionner à distance du matériel informatique et un certain nombre d'appareils électroniques, en particulier les téléphones mobiles.

L'article du Spiegel est accompagné d'un graphique daté de 2008 détaillant un système alors en développement appelé DROPOUTJEEP, qualifié de "programme implanté", rendant possible la lecture d'un certain nombre d'informations, comme le répertoire de l'utilisateur d'un smartphone.

Edwin Chan, Nicolas Delame pour le service français

 
Apple a réagi mardi à des informations de presse rapportant que les services de renseignements américains avaient mis en place un système de surveillance de l'iPhone appelé "Dropout Jeep". /Photo prise le 20 septembre 2013/REUTERS/Toru Hanai