Une plainte contre Facebook sur son IPO jugée recevable

mercredi 18 décembre 2013 19h34
 

NEW YORK (Reuters) - Un juge américain a estimé recevable une plainte contre Facebook, son directeur général Mark Zuckerberg et des dizaines de banques, suivant laquelle les investisseurs ont été trompés sur la santé financière du réseau social avant son introduction en Bourse de 16 milliards de dollar l'an dernier.

Les plaignants considèrent que Facebook aurait dû dévoiler ses prévisions faites en interne et évoquant notamment le risque que le développement de l'usage des mobiles et certaines décisions sur des produits aient un impact négatif sur le chiffre d'affaires à l'avenir.

Les accusés soulignent de leur côté que Facebook n'avait aucune obligation de publier ces projections même si le groupe les avait communiquées aux analystes financiers de ses souscripteurs.

Facebook a été introduite en Bourse à 38 dollars par action. Son cours a atteint 45 dollars durant son premier jour de cotation mais est rapidement retombé sans rebondir pendant plus d'un an.

Facebook affiche désormais des bénéfices et devrait faire partie de l'indice S&P 500 après la clôture vendredi.

Jonathan Stempel, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

 
Un juge américain a estimé recevable une plainte contre Facebook, son directeur général Mark Zuckerberg et des dizaines de banques, suivant laquelle les investisseurs ont été trompés sur la santé financière du réseau social avant son introduction en Bourse de 16 milliards de dollar l'an dernier. /Photo prise le 16 mai 2012/REUTERS/Valentin Flauraud