L'UE avalise le rachat des téléphones de Nokia par Microsoft

mercredi 4 décembre 2013 18h07
 

BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne a autorisé mercredi l'acquisition de l'activité de téléphones mobiles de Nokia par Microsoft pour 5,4 milliards d'euros, sans attacher de conditions à son feu vert.

"La Commission a conclu que l'opération ne poserait aucun problème de concurrence", lit-on dans un communiqué de l'exécutif européen.

Le communiqué met en avant le peu de chevauchements entre les activités des deux parties, Microsoft ne fabriquant pas de téléphones, et ajoute que les liens entre les logiciels des deux groupes conçus pour les dispositifs mobiles "sont peu susceptibles d'entraîner l'éviction de concurrents du marché."

L'acquisition annoncée le 3 septembre a reçu lundi le feu vert des autorités américaines de la concurrence et l'UE s'était donnée jusqu'à ce mercredi pour se prononcer. Des sources avaient laissé entendre que la décision serait positive.

Microsoft et sa cible entendent boucler leur rapprochement dans le courant du premier trimestre 2014.

John O'Donnell, Véronique Tison pour le service français

 
La Commission européenne autorise l'acquisition de l'activité de téléphones mobiles de Nokia par Microsoft pour 5,4 milliards d'euros, sans attacher de conditions à son feu vert. /Photo prise le 3 septembre 2013/REUTERS/Heinz-Peter Bader