Les livraisons par drones d'Amazon pas près de se concrétiser

mardi 3 décembre 2013 08h19
 

SEATTLE (Reuters) - L'annonce par le PDG d'Amazon Jeff Bezos du projet de livraison de paquets par des mini-drones n'a guère de chance de se concrétiser durant cette décennie, à la fois pour des raisons techniques et pour des raisons légales.

De l'aveu même du PDG, la technologie qui permettrait à ces petits engins automatiques d'acheminer par les airs des paquets à des adresses préprogrammées n'en est qu'aux premiers stades de sa mise au point et il est peu probable que les Etats-Unis mettent au point des règles autorisant ce type d'engins avant 2015 au plus tôt.

Qui plus est, un tel projet se heurte à des inquiétudes concernant la vie privée des personnes et certains ont dit ne voir là qu'un coup de publicité.

Pour Richard Aboulafia, expert de l'industrie aérospatiale et analyste au sein du groupe Teal, "C'est une idée si absolument idiote que je suppose qu'ils en ont parlé au second degré".

"Je sais que cela ressemble à de la science-fiction, mais ça n'en est pas", a dit de son côté Jeff Bezos à la chaîne américaine CBS dimanche soir, en diffusant une vidéo où l'on voit un mini-drone déposant délicatement un petit paquet devant chez un client.

Surnommés "Prime Air" par Amazon, les engins pourraient être utilisés pour livrer des paquets allant jusqu'à 2,3 kg, en moins d'une demi-heure, dans un rayon de 16 km autour d'un centre de distribution d'Amazon, a expliqué le PDG.

"C'est pour dans plusieurs années encore (...). Je ne veux pas que l'on pense que c'est pour bientôt", a tenu à tempérer Jeff Bezos, en reconnaissant qu'il faudra encore des années de travail pour que la technologie soit véritablement au point.

Le PDG d'Amazon, connu pour sa patience et sa vision à long terme, s'est déclaré cependant optimiste quant aux chances de réaliser un jour ce projet.

"Est-ce que cela pourrait se faire dans quatre ou cinq ans? Je le pense. Et cela se fera, et ce sera très amusant", a-t-il ajouté.   Suite...

 
Le projet de livraison de paquets par des mini-drones annoncé dimanche par le PDG d'Amazon Jeff Bezos n'a guère de chance de se concrétiser durant cette décennie, à la fois pour des raisons techniques et pour des raisons légales. /Photo diffusée le 2 décembre 2013/REUTERS/Amazon.com