La high tech américaine en Chine pâtit des affaires d'espionnage

jeudi 14 novembre 2013 16h56
 

par Matthew Miller

SINGAPOUR (Reuters) - Les groupes américains de haute technologie souffrent en Chine de difficultés sans précédent en raison de la méfiance suscitée par les révélations de l'informaticien Edward Snowden sur l'ampleur des programmes de surveillance des Etats-Unis, notamment de l'Agence nationale de sécurité (NSA).

Les documents révélés depuis juin par Edward Snowden, ancien collaborateur de la NSA, ont provoqué l'indignation des médias chinois, dans l'ensemble contrôlés par Pékin, et ont accru la volonté des autorités de développer les aptitudes des groupes chinois dans le secteur de la 'high-tech'.

La méfiance chinoise a été citée mercredi par le spécialiste américain des équipements de réseaux Cisco Systems comme l'une des principales causes de la forte baisse de son chiffre d'affaires attendue sur le trimestre en cours.

"Le gouvernement des Etats-Unis n'a pas fait un cadeau à Cisco", a expliqué Mark McKechnie, analyste pour Evercore, alors que l'action du groupe chutait de plus de 13% à l'ouverture de Wall Street.

Les difficultés de Cisco sont aggravées par sa rivalité avec Huawei, d'autant que la commission du Renseignement de la Chambre des Représentants des Etats-Unis a recommandé l'an dernier aux opérateurs américains de ne pas faire affaire avec le groupe chinois, ni avec son compatriote ZTE.

L'un des concurrents de Cisco, IBM, a de son côté fait état en octobre d'une chute de 22% de son chiffre d'affaires en Chine, mais Mark Loughridge, son directeur financier, l'a alors attribué au "vaste programme de réformes économiques" de Pékin plutôt qu'à un manque de confiance.

"PROTÉGER LA SÉCURITÉ DU PAYS"

En Chine, plusieurs cadres expliquent que les révélations d'Edward Snowden n'ont fait qu'accentuer une méfiance préexistante, et que les autorités exercent des pressions officieuses pour que les entreprises choisissent des produits chinois, au détriment de groupes comme IBM, Oracle ou EMC.   Suite...

 
Les groupes américains de haute technologie souffrent en Chine de difficultés sans précédent en raison de la méfiance suscitée par les révélations de l'informaticien Edward Snowden sur l'ampleur des programmes de surveillance des Etats-Unis, notamment de l'Agence nationale de sécurité (NSA). /Photo d'archives/REUTERS/Aly Song