Microsoft a huit candidats pour succéder à Steve Ballmer

mercredi 6 novembre 2013 18h14
 

par Nadia Damouni

NEW YORK (Reuters) - Microsoft a réduit à cinq personnes environ la liste de candidats externes à la succession de son directeur général Steve Ballmer, parmi lesquelles le patron de Ford Alan Mulally et l'ancien directeur général de Nokia Stephen Elop, selon des sources proches du dossier.

Le numéro un mondial des logiciels a aussi trois candidats internes sur sa "shortlist", dont Tony Bates -ex-directeur général de Skype aujourd'hui en charge du développement- et Satya Nadella, qui a la responsabilité du "cloud" et des entreprises.

Malgré le rétrécissement de la liste par rapport à la quarantaine de noms initialement évoqués, le processus pourrait encore prendre plusieurs mois, ont souligné les sources.

Steve Ballmer avait annoncé en août qu'il quitterait ses fonctions dans les 12 mois.

Le comité de recherche poursuit ses entretiens avec des cadres dirigeants de nombreux secteurs, y compris des sciences de la vie ou des produits de grande consommation, ont ajouté les sources.

Microsoft s'est refusé à commenter le processus en cours. Au nom de Ford, le porte-parole Jay Cooney a déclaré: "Il n'y a aucun changement par rapport à ce que nous avions annoncé en novembre dernier. Alan reste pleinement investi dans la réalisation de notre plan One Ford et nous refusons de donner dans la spéculation."

Alan Mulally, 68 ans, est crédité d'avoir inspiré un changement culturel qui a permis à Ford de se redresser sans passer par un sauvetage public comme ce fut le cas pour son concurrent General Motors en 2009.

Le directeur général de Ford, en poste depuis 2006, a toujours dit qu'il entendait honorer son contrat qui court jusqu'à la fin 2014 mais certaines sources l'ont dit ouvert à d'autres opportunités qui pourraient se présenter.   Suite...

 
Le directeur général de Microsoft Steve Ballmer. Selon des sources proches du dossier, le géant du logiciel a réduit la liste des successeurs potentiels de Ballmer à huit personnes -cinq candidats externes dont le patron de Ford Alan Mulally et l'ancien directeur général de Nokia Stephen Elop ainsi que trois candidats interne. /Photo prise le 26 juin 2013/REUTERS/Robert Galbraith