Acer réduit ses effectifs après un 3e trimestre en perte

mardi 5 novembre 2013 16h31
 

TAIPEH (Reuters) - Acer a annoncé mardi un plan de restructuration, la nomination d'un nouveau directeur général, ainsi que la suppression de 7% de ses effectifs à la suite d'une perte plus forte que prévu au troisième trimestre.

Le quatrième fabricant mondial de PC a accusé une perte de 13,12 milliards de dollars taïwanais (446 millions de dollars ou 331 millions d'euros) au troisième trimestre, alors que l'estimation médiane de 16 analystes interrogés par Thomson Reuters SmartEstimates était de seulement 109 millions.

Il impute cette perte à une hausse des dépenses et des coûts des stocks due au lancement du nouveau système d'exploitation Windows 8 de Microsoft.

Au deuxième trimestre, Acer avait inscrit une perte nette de 343 millions de dollars taïwanais et un bénéfice net de 68 millions au troisième trimestre 2012.

Il a également fait état d'une dépréciation d'actifs incorporels de 9,94 milliards de dollars taïwanais durant le trimestre.

Acer a enregistré plusieurs trimestres décevants depuis 2011 -et notamment cinq trimestres dans le rouge- en raison d'une baisse de la demande de PC.

Le corporate président Jim Wong succèdera à J.T. Wang à la direction générale, Wang restant à la présidence du conseil d'administration jusqu'en juin.

Acer emploie 8.000 personnes dans le monde entier et compte économiser une centaine de millions de dollars par an à compter de 2014 par les suppressions de postes annoncées.

Le groupe taïwanais compte également lever 2,87 milliards de dollars de Taïwan en émettant 136 millions d'actions nouvelles au prix de 21 dollars pièce, opération destinée à appuyer financièrement le plan de restructuration, lequel devrait entraîner une charge exceptionnelle de 150 millions de dollars enregistrée au quatrième trimestre.   Suite...

 
Le taïwanais Acer, quatrième fabricant mondial de PC, annonce un programme d'économies et la démission de son directeur général à l'issue d'un troisième trimestre qui s'est soldé par une perte plus forte qu'attendu. /Photo d'archives/REUTERS/Pichi Chuang