Baisse moins marquée que prévu du résultat de Mobistar

lundi 21 octobre 2013 23h07
 

BRUXELLES (Reuters) - Mobistar, numéro deux de la téléphonie mobile en Belgique, a fait état lundi d'une baisse nettement moins marquée que prévu de son résultat brut d'exploitation (Ebitda) au troisième trimestre, la filiale d'Orange ayant apparemment réussi à bien maîtriser ses coûts.

Sur les trois mois à fin septembre, l'Ebitda a ainsi reculé de 26% à 89,1 millions d'euros alors que les analystes financiers interrogés par Reuters avaient anticipé en moyenne 64,8 millions.

"Le groupe a vraiment surpassé les attentes en termes d'Ebitda, mais nous ne savons pas précisément comment il a pu économiser des coûts", note Bart Jooris, analyste chez Degroof.

En mai, Mobistar s'est recentré provisoirement sur la téléphonie mobile en suspendant la commercialisation de ses offres d'internet, de téléphonie fixe et de télévision pour les particuliers, dans l'attente d'un environnement réglementaire plus favorable.

Le groupe avait dit à l'époque qu'il n'était pas en mesure de proposer des services fixes de façon rentable en utilisant le réseau de l'opérateur historique Belgacom.

"Il se peut que le fait d'avoir renoncé à proposer ces offres ait un impact sur les coûts du groupe", a souligné Thomas Deschepper, analyste chez KBC.

Mobistar a réaffirmé ses prévisions pour 2013, qu'il avait fortement abaissées en juillet, d'un recul du chiffre d'affaires de 12% et d'un Ebitda de 300 millions d'euros au minimum.

Le jour du lancement de cet avertissement sur résultats - le 22 juillet - le titre Mobistar avait plongé de 30,8%. Depuis, il a regagné près de 23% mais accuse encore une baisse de près de 31% depuis le début de l'année, contre une hausse de même ampleur pour l'indice sectoriel européen.

Robert-Jan Bartunek, Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

 
Mobistar, numéro deux de la téléphonie mobile en Belgique, fait état d'une baisse nettement moins marquée que prévu de son résultat brut d'exploitation (Ebitda) au troisième trimestre, la filiale d'Orange ayant apparemment réussi à bien maîtriser ses coûts. /Photo prise le 6 février 2013/REUTERS/Yves Herman