Lenovo examinerait les comptes de BlackBerry

jeudi 17 octobre 2013 23h33
 

TORONTO (Reuters) - Le constructeur informatique chinois Lenovo a signé un accord lui permettant d'examiner les comptes du fabricant canadien de smartphones BlackBerry, rapporte jeudi le Wall Street Journal en citant des sources non identifiées.

BlackBerry, en grande difficulté, a annoncé en août étudier diverses options stratégiques y compris une vente.

Son principal actionnaire, Fairfax Financial Holdings, propose de le racheter pour 4,7 milliards de dollars au total (3,4 milliards d'euros) en vue de le sortir de la cote et d'autres sociétés seraient également intéressées, selon des sources du secteur.

Une offre chinoise pourrait cependant susciter des réserves au sein du gouvernement, qui peut opposer un veto aux prises de contrôle de sociétés canadiennes par des entreprises étrangères s'il les juge contraires à l'intérêt national.

BlackBerry, distancé par l'iPhone d'Apple et les nombreux smartphones fonctionnant sous le système d'exploitation Android de Google, a annoncé le mois dernier réduire ses effectifs de plus d'un tiers.

Janet Guttsman, Véronique Tison pour le service français

 
Le constructeur informatique chinois Lenovo a signé un accord lui permettant d'examiner les comptes du fabricant canadien de smartphones BlackBerry, selon le Wall Street Journal qui cite des sources non identifiées. /Photo d'archives/REUTERS/Bobby Yip