October 17, 2013 / 12:53 PM / 4 years ago

KPN se dit prêt à discuter avec America Movil

3 MINUTES DE LECTURE

KPN a déclaré jeudi ne pas exclure une reprise des discussions avec America Movil, malgré l'abandon annoncé la veille du projet d'offre d'achat de ce dernier. /Photo prise le 2 octobre 2013/Phil Nijhuis

BRUXELLES (Reuters) - KPN a déclaré jeudi ne pas exclure une reprise des discussions avec America Movil, malgré l'abandon annoncé la veille du projet d'offre d'achat de ce dernier.

En Bourse, alors que l'action du groupe néerlandais perdait jusqu'à 10% à Amsterdam, celle de Telekom Austria, dont America Movil est également actionnaire, progressait, certains investisseurs spéculant sur la possibilité que le mexicain se tourne désormais vers l'Europe centrale.

Le directeur général de KPN, Eelco Blok, a déclaré que la situation n'était pas encore tranchée.

"Je ne vais dire quel prix nous souhaitions parce qu'il y a encore une possibilité que nous nous asseyions de nouveau autour de la table", a-t-il dit lors d'une téléconférence avec des journalistes.

KPN avait auparavant jugé insuffisant le prix de 2,40 euros par action proposé par America Movil mais Eelco Blok a refusé de dire à quel prix il pourrait recommander une offre aux actionnaires.

Il a assuré que les discussions s'étaient déroulées dans un climat positif et a ajouté s'attendre à ce qu'America Movil, qui possède près de 30% du capital de KPN, continue de soutenir la stratégie du groupe.

Il n'a toutefois pas mâché ses mots sur l'offre d'America Movil.

"J'ai dit en interne qu'il me semblait qu'America Movil voulait s'acheter au rabais un siège en première classe", a-t-il déclaré.

Les analystes financiers s'attendent à ce que le groupe de l'homme d'affaires Carlos Slim conserve sa participation, qui représente pour l'instant une importante moins-value latente puisqu'elle a été acquise à un prix moyen de 3,24 euros selon Bernstein.

Un investisseur a déclaré s'attende à ce qu'America Movil revienne à la charge avec une offre améliorer une fois la vente d'E-Plus, la filiale allemande de KPN, validée par les autorités de la concurrence concernées.

"Je m'attends à ce qu'America Movil revienne dans le jeu dans six mois, une fois que la situation sera clarifiée sur E-Plus au niveau antitrust", a dit cet investisseur.

America Movil possède environ 24% de Telekom Austria, dont l'action gagnait 0,94% vers 12h25 GMT après avoir pris jusqu'à 6,3% en début de séance. Au même moment, KPN chutait de 8,64% à 2,22 euros.

"Les gens pensent que Slim va peut-être se tourner vers Telekom Austria si ça ne marche pas avec KPN. Mais cela montre que Slim n'entend pas se développer à n'importe quel prix en Europe", explique Günther Schmitt, gérant de Raiffeisen Capital Management.

Philip Blenkinsop, Benoit Van Overstraeten et Marc Angrand pour le service français, édité par Nicolas Delame

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below