Telecom Italia songe à vendre sa filiale brésilienne

jeudi 10 octobre 2013 19h49
 

MILAN (Reuters) - Telecom Italia envisage de céder sa participation de 67% dans l'opérateur mobile brésilien Tim Partecipacoes afin de réduire sa lourde dette, a dit mercredi une source proche du dossier.

L'opérateur télécoms italien, déclassé en catégorie spéculative mardi par Moody's, veut retirer au moins neuf milliards d'euros de cette vente, a ajouté la source.

Cette cession est l'une des options envisagées par le nouvel administrateur délégué Marco Patuano qui doit présenter son projet stratégique au conseil d'administration le 7 novembre.

Aucune banque n'a encore été mandatée en vue d'une telle opération, ont dit plusieurs sources du secteur.

Telefonica, principal actionnaire de Telecom Italia, approuvera sans doute la vente de Tim, ont encore dit les sources.

Un porte-parole de Telefonica s'est refusé à tout commentaire. Telecom Italia n'était pas joignable dans l'immédiat.

L'action Telecom Italia a fini en hausse de 6,2% à 0,66 euro. Elle a été un moment réservée à la hausse, en réaction à un article de Bloomberg suivant lequel l'opérateur télécoms voulait au moins 12 milliards de dollars pour sa participation dans le brésilien. Sur cette base, la cession des 67% de Telecom Italia valoriserait Tim Partecipacoes à 18 milliards de dollars (13,3 milliards d'euros), soit une prime de 50% sur sa valeur actuelle de marché.

Danilo Masoni et Arno Schütze; Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Joanny

 
Telecom Italia envisage de céder sa participation de 67% dans l'opérateur mobile brésilien Tim Partecipacoes afin de réduire sa lourde dette, selon une source proche du dossier. /Photo d'archives/REUTERS/Stefano Rellandini