Le patron de Telecom Italia envisage une démission

samedi 28 septembre 2013 16h23
 

MILAN (Reuters) - Le président de Telecom Italia, Franco Bernabe, envisage de remettre sa démission au conseil d'administration du groupe prévu jeudi prochain, a-t-on appris vendredi de source proche du dossier.

"On se dirige vers une démission", a dit cette source à Reuters.

Lors d'une audition au Parlement cette semaine, Franco Bernabe a déclaré que Telecom Italia avait besoin de capitaux frais pour éviter de voir sa note financière abaissée en catégorie spéculative ("junk") et il a ajouté qu'une augmentation de capital serait la meilleure solution.

Il a par ailleurs exprimé son désaccord avec l'hypothèse d'une éventuelle vente de certains des actifs les plus importants du groupe dans le cas où son premier actionnaire, l'espagnol Telefonica, en prenait le contrôle.

Il a souligné qu'une telle stratégie ne permettrait sans doute pas de lever à temps les capitaux nécessaires pour éviter un déclassement de la note.

Deux sources proches du dossier ont précisé à Reuters que Franco Bernabe envisageait de proposer une augmentation de capital de trois à cinq milliards d'euros lors du conseil d'administration convoqué le 3 octobre.

L'une des sources a précisé que Franco Bernabe vérifiait s'il avait assez de soutien pour ce projet.

Une augmentation de capital diviserait le conseil, le noyau dur des investisseurs n'étant pas disposé à injecter encore de l'argent dans l'opérateur télécoms.

Stefano Rebaudo et Danilo Masoni, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand

 
Le président de Telecom Italia, Franco Bernabe, envisage de remettre sa démission au conseil d'administration du groupe prévu jeudi prochain, selon une source proche du dossier. /Photo prise le 24 septembre 2013/REUTERS/Alessandro Bianchi