Un virus dans le système informatique du Premier ministre belge

samedi 28 septembre 2013 16h23
 

BRUXELLES (Reuters) - Un virus informatique communiquant vers un serveur de Hong Kong a été découvert dans les services du Premier ministre belge Elio Di Rupo, a annoncé le gouvernement vendredi.

Les responsables de cette attaque n'ont pas été identifiés.

La sécurité du réseau informatique a été renforcée, précise le gouvernement, avec l'installation d'un système supplémentaire de détection des virus. Le budget consacré à la cybersécurité sera augmenté l'an prochain.

En mai, des "hackers" avaient envoyé au journal De Morgen des courriels provenant du compte personnel du Premier ministre. Ces messages, remontant à la période 2004-2008, quand Elio Di Rupo était président du Parti socialiste belge, étaient essentiellement à caractère privé.

Par ailleurs, une enquête est en cours en Belgique sur une affaire d'espionnage dont aurait été victime l'opérateur télécoms Belgacom qui a porté plainte pour piratage sur plusieurs de ses installations informatiques.

Claire Davenport; Danielle Rouquié pour le service français