Lourde perte trimestrielle pour BlackBerry, comme prévu

lundi 30 septembre 2013 20h01
 

TORONTO (Reuters) - BlackBerry a fait état vendredi d'une perte trimestrielle de près d'un milliard de dollars, moins d'une semaine après avoir accepté que son principal actionnaire le retire de la Bourse via une OPA de 4,7 milliards de dollars.

Le groupe canadien, qui avait prévenu le 20 septembre qu'il avait enregistré de lourdes pertes au cours du trimestre s'étant achevé le 31 août, a fait état d'une perte de 1,84 dollar par action, soit 965 millions de dollars (713 millions d'euros) au total. Il a annoncé aussi une baisse de 45% de son chiffre d'affaires, à 1,6 milliard de dollars.

La perte prend notamment en compte une dépréciation de 934 millions de dollars liée aux stocks d'invendus du téléphone Z10, sur lequel le groupe comptait pour améliorer sa situation mais qui n'a séduit ni les entreprises ni les particuliers.

Sans tenir compte de cette dépréciation et des coûts de restructuration, la perte du groupe ressort à 248 millions de dollars, soit 47 cents par action.

"Nous sommes très déçus de nos résultats financiers et opérationnels pour ce trimestre et nous avons annoncé une série de changements de grande ampleur afin de tenir compte de notre structure de coûts et du climat de forte concurrence dans le secteur du matériel", a déclaré Thorsten Heins, directeur général de BlackBerry.

Le groupe a précisé avoir vendu 5,9 millions de combinés au cours du trimestre mais n'en a pris en compte que 3,7 millions pour déclarer son chiffre d'affaires, beaucoup de ventes ayant déjà été comptabilisées.

Apple a vendu neuf millions de ses derniers modèles d'iPhone en date, le 5S et le 5C, au cours de leurs trois premiers jours de commercialisation.

BlackBerry, qui compte par ailleurs supprimer 4.500 emplois, soit plus d'un tiers de ses postes, dans le cadre d'un changement de stratégie, a signé lundi un accord de principe sur son rachat par Fairfax Financial Holding ne stockera plus de BlackBerry en boutique. Sprint, l'un des principaux concurrents de T-Mobile, veut voir comment évoluera la situation.

Jabil Circuit, l'un des principaux fournisseurs de BlackBerry, a dit qu'il rompra sans doute toute relation d'affaire avec l'entreprise canadienne, son deuxième client.

Alastair Sharp; Julien Dury pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

 
BlackBerry a enregistré au cours du deuxième trimestre de son exercice achevé le 31 août une perte trimestrielle de près d'un milliard de dollars, moins d'une semaine après avoir accepté que son principal actionnaire le retire de la Bourse via une OPA de 4,7 milliards de dollars. /Photo prise le 25 septembre 2013/REUTERS/Beawiharta