AT&T envisagerait d'acquérir des actifs sans fil en Europe

mardi 24 septembre 2013 15h08
 

NEW YORK (Reuters) - Randall Stephenson, le directeur général d'AT&T, a annoncé mardi que le deuxième opérateur télécoms américain mobile après Verizon était prêt à acheter des actifs sans fil en Europe, pour autant que des opportunités intéressantes se présentent.

Randall Stephenson s'est abstenu de détailler tout accord éventuel, mais a estimé que les investissements dans les services mobiles haut débit pourraient s'accroître de manière sensible en Europe, à condition que les autorités de régulation changent leur politique d'octroi des fréquences.

Certains analystes s'attendent à ce qu'AT&T achète des actifs du britannique Vodafone, qui a conclu au début du mois un accord avec Verizon, afin de céder au groupe américain l'intégralité de sa part dans leur filiale commune Verizon Wireless.

Sinead Carew, Julien Dury pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

 
Randall Stephenson, le directeur général d'AT&T, a annoncé mardi que le deuxième opérateur télécoms américain mobile après Verizon était prêt à acheter des actifs sans fil en Europe, pour autant que des opportunités intéressantes se présentent. /Photo prise le 22 avril 2013/REUTERS/Mike Blake