BlackBerry pourrait supprimer des milliers de postes

jeudi 19 septembre 2013 07h49
 

TORONTO (Reuters) - BlackBerry compte supprimer des milliers d'emplois d'ici la fin de l'année, alors même qu'il a lancé mercredi son smartphone Z30 dans l'espoir redorer son blason, écrit le Wall Street Journal mercredi.

Citant des personnes proches du dossier, le quotidien financier précise que BlackBerry pourrait supprimer jusqu'à 40% de ses effectifs par le biais de licenciements touchant tous les secteurs de la société et effectués par vagues.

BlackBerry, qui employait 12.700 personnes fin mars, a compté jusqu'à 20.000 salariés. Il n'a fait aucun commentaire sur l'article du WSJ.

Le Z30, doté d'un écran de cinq pouces et d'un processeur de 1,7 GHz, se place en concurrent de l'iPhone 5S d'Apple et du Galaxy S4 de Samsung Electronics, deux sociétés face auxquelles la firme canadienne a décroché alors qu'elle dominait par le passé le segment du smartphone professionnel.

Euan Rocha, Wilfrid Exbrayat pour le service français

 
Selon le Wall Street Journal, BlackBerry compte supprimer des milliers d'emplois d'ici la fin de l'année, alors même qu'il a lancé mercredi son smartphone Z30 dans l'espoir redorer son blason. /Photo d'archives/REUTERS/Shannon Stapleton