18 septembre 2013 / 11:46 / il y a 4 ans

Le français Criteo prépare une introduction en Bourse aux USA

Le groupe de publicité en ligne français Criteo a déposé un dossier auprès des autorités boursières américaines en vue de lever 190 millions de dollars (142 millions d'euros) via une introduction en Bourse d'American depositary shares (ADS). /Photo d'archives/REUTERS/Catherine Benson

par Leila Abboud

PARIS (Reuters) - La start-up française Criteo, spécialisée dans la publicité en ligne, ambitionne de lever 190 millions de dollars (142 millions d‘euros) en faisant son entrée en Bourse sur le Nasdaq.

Le groupe, qui a son siège à Paris, a officiellement déposé mercredi un dossier auprès de la Sec (Securities and Exchange Commission), le gendarme américain de la Bourse, en vue de son introduction en Bourse.

Aucune information n‘a été donnée sur le nombre d‘American depositary shares (ADS) que la société souhaite vendre ni sur leur prix attendu sur le Nasdaq.

JP Morgan, Deutsche Bank Securities et Jefferies sont les principaux souscripteurs de l‘opération.

L‘initiative de Criteo pourrait faire figure de test alors que les investisseurs espèrent que la mise en Bourse programmée du réseau social Twitter pourra redonner un coup de fouet aux introductions en Bourse dans le secteur des technologies, émoussées par les débuts calamiteux de Facebook sur le marché.

Depuis le début de l‘année, 118 IPO ont été lancées aux Etats-Unis qui ont permis de lever 27,9 milliards de dollars, ce qui représente une baisse de 9% par rapport à la période correspondante l‘an dernier, selon des données Thomson Reuters.

ESSOR DE LA PUBLICITÉ EN LIGNE

Criteo, qui aura pour symbole “CRTO”, a été fondée en 2005 à Paris, et a bâti son succès sur sa capacité à améliorer l‘efficacité de la publicité sur internet.

La société, s‘est imposée comme un des leader dans le “reciblage publicitaire”, qui consiste à identifier les internautes qui se sont rendus sur un site de vente en ligne sans faire d‘achat. Criteo leur propose ensuite des publicités pour des produits similaires lorsqu‘ils se rendent sur d‘autres sites.

Les clients de Criteo, au nombre desquels le site de réservations de voyages Expedia, le fabricant d‘ordinateurs Lenovo ou le distributeur Macy‘s, ne rémunère la société que lorsque les clients cliquent effectivement sur les bannières publicitaires qui s‘affichent sur leur écran.

Le groupe profite à plein de la mutation des investissements publicitaires des annonceurs qui privilégient de plus en plus internet au détriment des médias traditionnels.

D‘ici 2015, les deux-tiers de la croissance des dépenses publicitaires auront pour origine internet, selon les prévisions de ZenithOptimedia. A cet horizon, le web représentera environ 24% des dépenses publicitaires mondiales contre 40% pour la télévision et 22% pour la presse.

Criteo, qui est désormais présent dans 37 pays, a quasiment doublé ses ventes chaque année depuis 2010, atteignant le total de 271,9 millions en 2012, selon les informations communiquées par la société à la Sec.

Elle a dégagé 800.000 euros de bénéfices l‘an dernier mais a essuyé une perte de 4,9 millions sur les six premiers mois de 2013 en raison de la hausse de ses investissements.

Un succès de l‘opération pourrait offrir un joli retour aux fonds de capital-risque qui ont injecté 64 millions de dollars dans la société.

Index Venture Associates IV est le principal actionnaire avec 23% du capital, devant, entre autres, Bessemer Ventures Partners et Elaia Partners.

Avec Gwénaëlle Barzic à Paris, Avik Das à Bangalore et Kylie MacLellan à Londres, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below