L'offre de Telefonica sur Telecom Italia serait rejetée

mardi 17 septembre 2013 11h22
 

MILAN (Reuters) - Les principaux actionnaires de Telecom Italia ont rejeté ce mois-ci une offre de 800 millions d'euros de l'espagnol Telefonica pour racheter une portion de leurs parts, rapporte mardi le journal Il Sole 24 Ore.

Telefonica est le premier actionnaire de Telco, la holding de contrôle de l'opérateur italien dont des parts sont aussi détenues par Mediobanca, Intesa Sanpaolo et Generali.

Selon Il Sole 24 Ore, les actionnaires de Telco, qui détient au total 22,4% de Telecom Italia, ont refusé une offre de Telefonica, qui leur demandait de rester au sein de la holding, afin d'éviter d'enfreindre la législation sur la concurrence en Amérique latine, où les opérateurs italien et espagnol sont en concurrence.

Selon le journal, l'offre a été rejetée au début du mois et les négociations entre les actionnaires sont "très compliquées et difficile", une fusion totale entre Telefonica et Telecom Italia étant exclue.

La question d'une offre de Telefonica aurait dû être abordée jeudi au cours d'un conseil d'administration de Telecom Italia, que son administrateur délégué, Franco Bernabe, a reporté au 3 octobre.

Silvia Aloisi; Julien Dury pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

 
Selon le journal Il Sole 24 Ore, les principaux actionnaires de Telecom Italia ont rejeté ce mois-ci une offre de 800 millions d'euros de l'espagnol Telefonica pour racheter une portion de leurs parts. /Photo d'archives/REUTERS/Stefano Rellandini