Mulally et Lawrie proposés pour remplacer Ballmer chez Microsoft

mardi 10 septembre 2013 11h53
 

par Nadia Damouni

10 septembre (Reuters) - Au moins 20 des plus gros actionnaires de Microsoft souhaitent qu'un spécialiste des restructurations succède à Steve Ballmer au poste de directeur général et ont appelé le géant des logiciels à étudier les candidatures des patrons de Ford Motor Alan Mulally et de Computer Sciences Mike Lawrie, apprend-on de sources proches du dossier.

Un comité spécial du conseil d'administration, chargé de rechercher un nouveau directeur général, et ses conseillers ont rencontré les actionnaires à la suite de la décision inattendue de Steve Ballmer de prendre sa retraite dans les 12 mois, précise-t-on de mêmes sources. Ce comité pourrait nommer son remplaçant dès la fin de l'année, ajoute-t-on.

Au cours de l'une de ces rencontres, Microsoft a dit qu'il entamait le processus avec une liste de 40 candidatures, externes et internes, rapporte l'une des sources qui n'a pas pu dire si le groupe avait contacté les candidats recommandés par les actionnaires ou s'ils envisageaient même de le faire.

Microsoft n'a pas voulu commenter cette information lundi. Mike Lawrie et Alan Mulally n'ont pas pu être contactés mais la semaine passée, ce dernier a déclaré à Reuters qu'il était "absolument concentré" sur sa mission chez Ford.

Microsoft a annoncé en juillet sa plus importante réorganisation en cinq ans pour s'adapter à l'ère de l'informatique mobile sans réussir à convaincre les investisseurs. Reflet de la perte de confiance des marchés, l'action Microsoft a pris plus de 7% en réaction à l'annonce du prochain départ de Steve Ballmer.

La semaine dernière, Microsoft a également annoncé le rachat de l'activité de téléphonie mobile de Nokia pour 5,4 milliards d'euros. L'action a encore perdu jusqu'à 6%, victime d'un mouvement de protestation des investisseurs contre l'acquisition d'une activité déficitaire et en perte de vitesse.

RETOUR DE STEPHEN ELOP

L'opération annonce aussi le retour au sein du groupe américain du directeur général de Nokia Stephen Elop, recruté chez Microsoft en 2010. Il est considéré comme l'un des favoris pour la succession de Steve Ballmer.   Suite...

 
Au moins 20 des plus gros actionnaires de Microsoft souhaitent qu'un spécialiste des restructurations succède à Steve Ballmer au poste de directeur général et ont appelé le géant des logiciels à étudier les candidatures des patrons de Ford Motor Alan Mulally et de Computer Sciences Mike Lawrie, selon des sources proches du dossier. /Photo prise le 3 septembre 2013/REUTERS/Dado Ruvic