NTT DoCoMo devrait proposer l'iPhone au Japon

vendredi 6 septembre 2013 12h18
 

TOKYO (Reuters) - Le premier opérateur télécoms japonais NTT DoCoMo va commercialiser à l'automne l'iPhone d'Apple, objet de discussions depuis 2007 entre les deux groupes, ont indiqué vendredi à Reuters des sources proches du dossier, confirmant une information rapportée par le quotidien Nikkei.

Seul opérateur nippon à ne pas proposer l'iPhone, NTT DoCoMo compte 60 millions d'abonnés. Il a perdu ces dernières années des parts de marché au profit de ses deux rivaux Softbank et KDDI, qui commercialisent le combiné vedette d'Apple depuis respectivement 2008 et 2011.

Selon plusieurs sources, jusqu'ici le différend entre Apple et DoCoMo portait sur le niveau des marges de l'iPhone et le souhait de l'opérateur japonais de rajouter son logo sur l'appareil.

Les sources, qui ont requis l'anonymat en raison de la confidentialité des discussions, n'ont pas donné les détails de l'accord entre les deux groupes.

Selon certains observateurs du secteur, Apple souhaite également que les ventes de l'iPhone représentent plus de 50% du total des combinés proposés par l'opérateur nippon, tandis que ce dernier veut en limiter leur nombre à 20-30%.

Interrogé sur ce partenariat, DoCoMo a déclaré dans un communiqué qu'il n'avait rien à annoncer sur le sujet. Apple, de son côté, n'était pas immédiatement disponible.

Les analystes estiment que les deux groupes ont probablement trouvé un compromis gagnant-gagnant.

"C'est possible qu'Apple se soit montré plus souple avec DoCoMo parce que de toute évidence c'est le premier opérateur et qu'avec lui il pourrait obtenir de nouveaux volumes de ventes", a déclaré Nathan Ramler, directeur de la recherche pour les télécommunications en Asie chez Macquarie Capital Securities.

Le Japon est un important marché pour Apple, confronté à la rude concurrence des produits équipés du système Android de Google, notamment les Galaxy de Samsung Electronics.

Plus de 25% des smartphones vendus dans l'archipel sont des iPhone, selon le cabinet d'études MMD, basé à Tokyo, alors qu'au niveau mondial la part de marché d'Apple n'est que de 13%.

Sophie Knight, Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

 
Le premier opérateur télécoms japonais NTT DoCoMo devrait commercialiser à l'automne l'iPhone d'Apple, objet de discussions depuis 2007 entre les deux groupes. /Photo d'archives/REUTERS/Issei Kato U