L'opération géante Verizon-Vodafone attendue ce lundi

lundi 2 septembre 2013 12h20
 

par Kate Holton

NEW YORK/LONDRES (Reuters) - Verizon Communications et Vodafone Group se préparent à annoncer ce lundi un accord à 130 milliards de dollars (98 milliards d'euros) assurant à l'opérateur américain le contrôle total de sa filiale mobile Verizon Wireless, si les conseils d'administration des deux groupes donnent leur feu vert, a-t-on appris de sources proches du dossier.

Vodafone a confirmé dimanche soir dans un communiqué être en discussions avancées avec Verizon sur la vente de sa participation de 45% dans Verizon Wireless pour 130 milliards de dollars, ce qui constituerait la troisième plus importante opération de fusion-acquisition (M&A) de tous les temps.

L'annonce de l'accord et la présentation de ses modalités pourraient intervenir après la clôture de la Bourse de Londres, ont dit à Reuters des sources proches du dossier.

En prévision, l'action Vodafone a ouvert en hausse de 4,2% à la Bourse de Londres lundi et conservait vers 9h40 GMT un gain de 383 à 214,3 pence.

La sortie de Verizon Wireless marque la fin d'une époque pour Vodafone, entreprise emblématique au Royaume-Uni qui a mené une série d'acquisitions au cours des 20 dernières années pour s'implanter dans une trentaine de pays en Europe, en Afrique et en Inde.

Son OPA de 203 milliards de dollars sur l'allemand Mannesmann en 1999, la plus importante acquisition de tous les temps, avait été menée en parallèle à son entrée sur le marché américain, qui avait abouti l'année suivante à la création de Verizon Wireless, détenu à 55% par Verizon et à 45% par le groupe britannique.

Le nouveau Vodafone sera une société plus petite, moins rentable et plus dépendante des marchés matures d'Europe mais l'opérateur pourrait utiliser le produit de la vente de Verizon Wireless pour accroître ses investissements et réaliser des acquisitions ciblées.

Amputé de sa branche américaine, Vodafone pourrait aussi faire à son tour l'objet de spéculations d'OPA, ce qui explique en partie la flambée de son cours de Bourse, revenu à son meilleur niveau depuis avril 2001.   Suite...

 
Verizon Communications et Vodafone Group se préparent à annoncer ce lundi un accord à 130 milliards de dollars (98 milliards d'euros) assurant à l'opérateur américain le contrôle total de sa filiale mobile Verizon Wireless. Le montant évoqué ferait de ce rachat la troisième opération de fusion-acquisition de tous les temps après l'OPA de 203 milliards de dollars de Vodafone sur Mannesmann en 1999 et celle de 181 milliards de Time Warner sur AOL l'année suivante. /Photo prise le 6 juin 2013/REUTERS/Mike Blake