La fondation KPN intervient contre l'OPA d'America Movil

jeudi 29 août 2013 23h23
 

AMSTERDAM (Reuters) - La fondation KPN, instance indépendante ayant le pouvoir de bloquer toute OPA hostile visant KPN, a annoncé jeudi être intervenue pour empêcher America Movil, la société de l'homme d'affaires mexicain Carlos Slim, de mettre la main sur l'opérateur télécoms néerlandais.

Dans un communiqué, la fondation explique avoir exercé une option pour acheter des actions préférentielles de classe B, grâce à quoi elle contrôle près de 50% des actions à droit de vote de KPN.

"La fondation est intervenue de cette manière afin de sauvegarder les intérêts de KPN et des parties prenantes, y compris ses actionnaires, salariés, clients, syndicats et la société néerlandaise plus généralement", explique-t-elle en ajoutant que ces intérêts étaient menacés car America Movil n'avait pas consulté le groupe avant d'annoncer son projet d'OPA.

America Movil, principal opérateur mobile latino-américain, avait amassé l'an dernier une participation de 30% dans KPN et il avait proposé le 9 août d'acquérir le solde de 70% pour 7,2 milliards d'euros.

Ce faisant, Carlos Slim cherche à se développer en Europe pour compenser le ralentissement de la croissance sur ses principaux marchés. Mais cette politique d'expansion est mal vue par les investisseurs et l'action America Movil a initialement grimpé à la Bourse de Mexico en réaction à l'annonce de la fondation, avant de finir peu changée (-0,2% à 12,91 pesos).

America Movil pourra encore contester la manoeuvre de la fondation en justice.

Aucun commentaire n'a pu être obtenu dans la soirée auprès de KPN et America Movil n'a pas souhaité s'exprimer sur ce dernier rebondissement en date.

Sara Webb, Véronique Tison pour le service français

 
La fondation KPN, instance indépendante ayant le pouvoir de bloquer toute OPA hostile visant KPN, a annoncé jeudi être intervenue pour empêcher America Movil, la société de l'homme d'affaires mexicain Carlos Slim, de mettre la main sur l'opérateur télécoms néerlandais. /Photo d'archives/REUTERS/Paul Vreeker/United Photos