Une enquête en France sur le programme américain Prism

mercredi 28 août 2013 19h49
 

PARIS (Reuters) - Le parquet de Paris a ouvert mi-juillet une enquête préliminaire au sujet du programme international de surveillance américain Prism, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.

L'ouverture de cette enquête fait suite au dépôt, le 11 juillet dernier, d'une plainte contre X par la Fédération internationale des ligues des droits de l'homme (FIDH) et la Ligue des droits de l'homme (LDH).

Confiée à la police judiciaire, l'enquête est ouverte pour accès et maintien frauduleux dans un système de traitement automatisé, collecte frauduleuse de données à caractère personnel, atteinte à l'intimité de la vie privée et atteinte au secret des correspondances.

Les révélations, début juin, de l'ampleur du programme d'espionnage des communications téléphoniques et internet mené par l'Agence nationale de sécurité américaine (NSA), ont déclenché un tollé, notamment au sein de l'Union européenne.

Les régulateurs européens chargés de la protection des données privées ont saisi les autorités européennes à ce sujet.

Edward Snowden, l'ancien analyste de la NSA à l'origine de ces révélations, est recherché pour espionnage par le FBI.

Il a obtenu début juillet un asile temporaire d'un an en Russie au grand dam du président américain qui, en représailles, a annulé un sommet bilatéral prévu avec Vladimir Poutine avant le G20 de Saint-Pétersbourg.

Chine Labbé, édité par Patrick Vignal

 
Le parquet de Paris a ouvert mi-juillet une enquête préliminaire au sujet du programme international de surveillance américain Prism. /Photo d'archives/REUTERS/Pawel Kopczynski