Microsoft va changer de patron, Wall Street applaudit

vendredi 23 août 2013 21h05
 

par Bill Rigby et Sinead Carew

SEATTLE/NEW YORK (Reuters) - Le directeur général de Microsoft, Steve Ballmer, a annoncé vendredi son prochain départ à la retraite, mettant un terme à treize années controversées à la tête du numéro un mondial des logiciels, dont l'action gagnait plus de 7% après cette décision inattendue.

La gestion de Steve Ballmer, qui avait succédé en 2000 à Bill Gates, co-fondateur de Microsoft dont il était l'ami et le confident, a été mise en cause par les investisseurs comme par les spécialistes du secteur alors que le pionnier des systèmes d'exploitation pour PC se voyait distancé par les nouveaux géants du portable et de l'internet comme Apple ou Google.

Aujourd'hui âgé de 57 ans, Steve Ballmer a certes triplé le chiffre d'affaires et plus que doublé les profits déjà impressionnants de Microsoft depuis son arrivée à la tête du groupe mais le cours de l'action n'a pratiquement pas bougé au cours des dix dernières années et reste très loin du plus haut ajusté de 59,97 dollars atteint à la fin 1999, avant l'éclatement de la bulle internet.

Il y a quelques semaines, Microsoft a annoncé une importante réorganisation et publié des résultats reflétant les faiblesses de plusieurs de ses activités, parmi lesquelles les tablettes Surface, dont les ventes restent décevantes, et le système d'exploitation Windows 8, qui a reçu un accueil mitigé.

Le départ annoncé de Steve Ballmer intervient en outre peu après la prise d'une petite participation dans Microsoft par le fonds d'investissement activiste ValueAct Capital Management qui réclamait un changement de stratégie et un plan de succession clair à la tête de l'entreprise.

Aucun candidat ne s'impose d'emblée pour succéder à Steve Ballmer à la tête d'un groupe qui n'a connu que deux directeurs généraux en 38 ans d'histoire. De nombreux cadres dirigeants prometteurs ont quitté l'entreprise ou ont été mis sur la touche par Steve Ballmer, qui avait un temps laissé entendre qu'il entendait rester en poste jusqu'en 2017.

"NOUVEAU CAP"

La réorganisation annoncée le mois dernier vise à faire de Microsoft - qui est aujourd'hui essentiellement un éditeur de logiciels - en une société commercialisant à la fois des produits et des services, un modèle qui a fait le succès d'Apple.   Suite...

 
Le directeur général de Microsoft Steve Ballmer prendra sa retraite dans les 12 mois. Le leader mondial des logiciels a ajouté qu'un comité spécial du conseil d'administration supervisait la procédure de succession et qu'il étudierait aussi bien des candidatures externes qu'internes. /Photo prise le 19 septembre 2012/REUTERS/Brendan McDermid