August 20, 2013 / 11:09 AM / 4 years ago

EA mise sur les futures consoles pour doper ses ventes

3 MINUTES DE LECTURE

Electronic Arts mise sur l'arrivée des nouvelles consoles de Sony et Microsoft à la fin de l'année pour équilibrer ses activités entre les ventes de jeux dématérialisés et celles de jeux sur support physique. Comme la plupart des acteurs du secteur, l'éditeur de jeux vidéo est affecté par le basculement vers les jeux en ligne et sur mobile. /photo d'archives/Yuriko Nakao

par Harro Ten Wolde

FRANCFORT (Reuters) - Electronic Arts mise sur l'arrivée des nouvelles consoles de Sony et Microsoft à la fin de l'année pour équilibrer ses activités entre les ventes de jeux dématérialisés et celles de jeux sur support physique.

Comme la plupart des acteurs du secteur, l'éditeur de jeux vidéo a été affecté par le basculement vers les jeux en ligne et sur mobile, un marché qui devrait atteindre un chiffre d'affaires total de 14,4 milliards de dollars en 2017 (soit 10,75 milliards d'euros), contre 8,8 milliards l'année dernière.

Malgré tout Peter Moore, directeur général d'Electronic Arts, estime que "le postulat de la disparition des supports physiques est complètement erroné à l'heure actuelle."

"En fait nous prévoyons véritablement une croissance des jeux 'en boîte' cette année", a-t-il précisé lors d'un entretien accordé à Reuters à l'approche du Gamescom, le salon européen du jeu vidéo qui s'ouvre ce mercredi à Cologne, en Allemagne.

Le lancement de la PlayStation 4 de Sony et de la Xbox One de Microsoft à l'automne arrive à point nommé pour une industrie du jeu vidéo qui peine à enrayer l'érosion de son chiffre d'affaires.

Alors que les jeux sur mobile, l'offre en ligne et les ventes numériques ont généré 76% du chiffre d'affaires d'EA au premier trimestre 2013, ces nouvelles consoles devraient permettre au numéro un mondial du jeu vidéo de rétablir l'équilibre entre les ventes dématérialisées et celles sur support physique.

"Nous sommes presque à une répartition 50-50 entre les titres numériques et physiques", a déclaré Peter Moore, en précisant que EA tablait sur une croissance, sur une base annuelle, dans les deux activités, malgré le déclin des ventes de jeux 'en boîte' que traverse l'ensemble du secteur.

Cet optimisme se reflète dans le cours du titre Electronic Arts, dont la valeur a presque doublé depuis la fin de l'année dernière, passant d'environ 14 dollars à 26 dollars.

Selon le cabinet d'études NPD, les ventes de consoles et de jeux ont décliné chaque mois en base annuelle depuis janvier 2012.

Une étude du cabinet de consultants PricewaterhouseCoopers (PWC) conforte les espoirs d'Electronic Arts et anticipe un rétablissement du marché mondial des jeux vidéo, qui passerait selon ses estimations de 24,9 milliards de dollars en 2012 à 86,9 milliards de dollars en 2017.

Les dépenses des consommateurs pour les jeux sur console progresseraient dans le même temps de 24,9 milliards de dollars à 31,2 milliards de dollars.

Myriam Rivet pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below