Cisco supprime 4.000 postes, le titre chute

jeudi 15 août 2013 15h00
 

(Reuters) - Cisco a annoncé mercredi la suppression de 4.000 postes, soit 5% des effectifs du numéro un mondial des équipements réseaux, la société voulant réduire ses coûts et se concentrer sur des segments en croissance dans un contexte de demande hésitante pour ses produits.

Alors qu'il n'avait initialement reculé que de quelque 2,5% à la suite de la publication de résultats trimestriels conformes aux attentes, le titre Cisco chutait de plus de 9% dans des échanges d'après-Bourse en réaction aux déclarations de John Chambers, directeur général de l'entreprise, sur les perspectives.

"L'environnement pour nos métiers s'est légèrement amélioré mais pas du tout au rythme que nous aurions souhaité", a-t-il lors d'une conférence téléphonique qui a suivi l'annonce des résultats intervenue peu après la clôture de Wall Street.

Pour le trimestre en cours, le premier de son exercice fiscal 2013-2014, Cisco prévoit une hausse de son chiffre d'affaires comprise entre 3% et 5%, se montrant ainsi prudent par rapport aux anticipations de marché au vu de l'évolution incertaine des dépenses informatiques mondiales.

Les déclarations de John Chambers en matière de perspectives pour Cisco sont suivies de près puisque le groupe, de par ses activités et ses nombreux clients, est considéré comme un bon baromètre du secteur technologique.

La fourchette des prévisions annoncée par Cisco correspond pour le trimestre en cours à un chiffre d'affaires compris entre 12,2 et 12,5 milliards de dollars alors que les analystes financiers avaient anticipé en moyenne 12,5 milliards.

Pour le dernier trimestre de l'exercice 2012-2013, Cisco a fait état d'une hausse de 6% de son chiffre d'affaires, évolution conforme aux attentes des analystes financiers, à la faveur de ventes soutenues auprès des entreprises.

Le groupe a ainsi réalisé un chiffre d'affaires de 12,4 milliards de dollars sur la période et un bénéfice net de 2,3 milliards, soit 0,42 dollar par action, contre 1,9 milliard (0,36 dollar/action) il y a un an.

Hors éléments exceptionnels, le résultat par action est de 0,52 dollar alors les analystes financiers avaient anticipé 0,51 dollar, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Bill Rigby, Benoît Van Overstraeten pour le service français

 
Cisco va supprimer 4.000 postes, soit 5% des effectifs du numéro un mondial des équipements réseaux, la société voulant réduire ses coûts et se concentrer sur des segments en croissance dans un contexte de demande hésitante pour ses produits. /Photo d'archives/REUTERS/Mike Blake