Deutsche Telekom investit aux Etats-Unis, le marché apprécie

jeudi 8 août 2013 12h02
 

par Harro Ten Wolde

FRANCFORT (Reuters) - Deutsche Telekom a annoncé jeudi une augmentation de ses dépenses de marketing aux Etats-Unis afin d'amplifier le gain de nouveaux clients sur un marché où il a engrangé de nouveaux abonnés pour la première fois depuis des années.

Même si ces investissements se font aux dépens de la génération de trésorerie, les investisseurs ont salué les ambitions de l'opérateur télécoms allemand, qui a fusionné en avril sa filiale américaine T-Mobile avec MetroPCS.

A 11h20, le titre Deutsche Telekom affichait la plus forte hausse de l'indice Euro Stoxx 50, avec un gain de 4,89% à 9,49 euros alors que l'indice regroupant les valeurs télécoms européennes gagnait 0,68%.

"Nous pensons que ces investissements aux Etats-Unis interviennent au bon moment et permettront à T-Mobile US de poursuivre sur son élan", a noté Robin Bienenstock, analyste chez Bernstein Research.

En raison de ses projets aux Etats-Unis, Deutsche Telekom a dit ne plus tabler que sur un cash flow de 4,5 milliards d'euros en 2013 contre un objectif initial de cinq milliards.

"Nous sommes au beau milieu d'un formidable redressement de nos activités aux Etats-Unis et nous voulons continuer sur ce chemin de la réussite. Nous sommes prêts à dépenser plus que prévu pour une croissance à haute valeur", déclare Rene Obermann, président du directoire sortant, cité dans un communiqué.

T-Mobile US, dont Deutsche Telekom détient 74%, a dit avoir engrangé 688.000 nouveaux abonnés au deuxième trimestre, grâce notamment à l'arrivée de l'iPhone d'Apple dans les boutiques du quatrième opérateur mobile aux Etats-Unis et d'une nouvelle politique tarifaire.

Quatre analystes interrogés par Reuters avaient tablé en moyenne sur 140.000 abonnements supplémentaires.   Suite...

 
Deutsche Telekom va augmenter ses dépenses de marketing aux Etats-Unis afin d'amplifier le gain de nouveaux clients sur un marché où il a engrangé de nouveaux abonnés pour la première fois depuis des années. /Photo prise le 25 mars 2013/REUTERS/Wolfgang Rattay