L'offre de Michael Dell et de Silver Lake en péril

mercredi 31 juillet 2013 21h00
 

NEW YORK (Reuters) - Michael Dell et Silver Lake ont subi mercredi un revers sévère dans leur volonté de mettre la main sur Dell après que le comité spécial du fabricant de micro-ordinateurs a refusé d'accéder à leur demande de modifier les règles de prises en compte des voix des actionnaires.

Vers 15h50 GMT, le titre Dell reculait de 2,57% à 12,53 dollars, au plus bas depuis l'annonce, le 14 janvier, des intentions de Michael Dell sur l'entreprise qu'il a fondée. De son côté, le S&P 500 avançait de 0,48%.

Il y a une semaine, Michael Dell et Silver Lake avaient relevé leur offre de 150 millions de dollars, à 24,4 milliards, à condition que les règles de vote soient modifiées.

Un peu plus tôt, une personne proche du dossier avait dit que l'association entre Michael Dell et Silver Lake ne résisterait pas à un refus du comité spécial, qui serait toutefois prêt à repousser encore la date du vote sur le projet d'acquisition.

Michael Dell et Silver Lake avaient espéré pouvoir obtenir que seules les voix exprimées soient comptabilisées dans le vote.

Comme le comité spécial a rejeté cette proposition, les non-votants sont toujours comptés comme des votes "contre", ce qui rend la majorité difficile à obtenir.

En l'état actuel des choses, les actionnaires de Dell doivent se prononcer le 2 août sur la proposition de Michael Dell et de Silver Lake.

Greg Roumeliotis, Benoît Van Overstraeten pour le service français

 
Michael Dell et Silver Lake ont subi mercredi un revers sévère dans leur volonté de mettre la main sur Dell après que le comité spécial du fabricant de micro-ordinateurs a refusé d'accéder à leur demande de modifier les règles de prises en compte des voix des actionnaires. /Photo prise le 17 juillet 2013/REUTERS/Mario Anzuoni