Alcatel-Lucent améliore ses résultats trimestriels

mardi 30 juillet 2013 11h53
 

par Cyril Altmeyer et Leila Abboud

PARIS (Reuters) - Alcatel-Lucent a annoncé mardi un redressement de son résultat d'exploitation et une progression plus forte que prévu de son chiffre d'affaires au deuxième trimestre grâce au dynamisme du marché américain et de l'activité de réseaux télécoms sur laquelle il compte se recentrer.

L'équipementier télécoms franco-américain a également annoncé un projet de collaboration avec l'américain Qualcomm pour développer des petites cellules destinées à améliorer la qualité de connexion des réseaux à haut débit et wifi.

Qualcomm prendra une petite participation dans Alcatel-Lucent, bien en deçà du seuil de 5%, a précisé lors d'une conférence téléphonique le directeur général Michel Combes, qui souhaite accueillir entre trois et cinq partenaires qui prendraient au total un peu plus de 5% du capital du groupe.

L'action Alcatel-Lucent s'adjuge 7,33% à 1,713 euro à 11h25, affichant la plus forte hausse du SBF 120 et portant son rebond depuis le début de l'année à plus de 70%.

Alexandre Peterc, analyste chez Exane BNP Paribas, souligne dans une note que les résultats trimestriels pourraient conduire à des révisions en hausse du consensus, tout en conseillant aux investisseurs de rester à l'écart d'un titre aussi risqué.

"L'action Alcatel reste extrêmement risquée et volatile", écrit-il dans une note. "Même si le deuxième trimestre est bon, supérieur au consensus, la trésorerie se dégrade plus vite que prévu."

Alcatel-Lucent, qui a pour concurrents le suédois Ericsson et le chinois Huawei, affiche à nouveau un cash flow négatif, à hauteur de 248 millions d'euros au deuxième trimestre. Son objectif est de renouer avec un cash flow positif en 2015.

Le groupe a accusé une perte nette ajustée de 871 millions d'euros au deuxième trimestre sous le coup de charges de restructuration, d'une dépréciation d'actifs et d'une perte financière.   Suite...

 
Alcatel-Lucent annonce un redressement de son résultat d'exploitation et une progression plus forte que prévu de son chiffre d'affaires au deuxième trimestre grâce au dynamisme du marché américain et de l'activité de réseaux télécoms sur laquelle il compte se recentrer. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau