Amazon en perte au deuxième trimestre

jeudi 25 juillet 2013 23h11
 

SAN FRANCISCO (Reuters) - Amazon.com a annoncé jeudi une perte nette au titre du deuxième trimestre, alors que les analystes tablaient sur un léger bénéfice, et le numéro un mondial du commerce en ligne se montre prudent pour le trimestre en cours.

La période avril-juin s'est soldée par une perte nette de sept millions de dollars (5,3 millions d'euros), soit deux cents par action, à comparer à un bénéfice de même montant (1 cent/action) un an plus tôt. Le chiffre d'affaires a progressé à 15,70 milliards de dollars contre 12,83 milliards.

Les analystes anticipaient en moyenne un bénéfice par action de cinq cents sur un chiffre d'affaires de 15,73 milliards, selon le consensus réalisé par Thomson Reuters I/B/E/S.

De boutique géante en ligne, Amazon est en train d'essayer de se transformer en prestataire de services, proposant par exemple du stockage dématérialisé (cloud) aux entreprises et administrations, tout en menant une politique d'expansion dans des marchés étrangers fortement concurrentiels comme la Chine.

Pour le troisième trimestre, le groupe américain prévoit un résultat opérationnel compris entre une perte de 100 millions de dollars et un bénéfice de 275 millions, et un chiffre d'affaires situé dans une fourchette de 15,45-17,15 milliards.

Les analystes de Wall Street tablaient en moyenne sur un bénéfice de 390 millions de dollars et un chiffre d'affaires de 17 milliards.

Malgré les milliards dépensés pour les projets d'expansion, les investisseurs ont jusqu'ici fait confiance au fondateur et directeur général d'Amazon, Jeff Bezos, permettant au titre d'atteindre de nouveaux records sur le Nasdaq.

L'action a encore gagné 1,49% pendant la séance de jeudi, à 303,40 dollars, mais elle cédait 2,1% à 297 dollars dans les transactions électroniques après la publication des résultats.

Alistair Barr, Véronique Tison pour le service français

 
Amazon.com affiche une perte nette de sept millions de dollars (5,3 millions d'euros) au titre du deuxième trimestre, alors que les analystes tablaient sur un léger bénéfice, et le numéro un mondial du commerce en ligne se montre prudent pour le trimestre en cours. /Photo d'archives/REUTERS/Leonhard Foeger