Dassault Systèmes relève ses objectifs, acquisition en Allemagne

jeudi 25 juillet 2013 09h34
 

PARIS (Reuters) - Dassault Systèmes a relevé jeudi ses objectifs annuels, porté par la hausse de ses ventes au premier semestre, et annoncé l'acquisition de la société allemande SFE, spécialiste des solutions d'ingénierie automobile.

L'éditeur de logiciels en trois dimensions attend désormais une croissance de son chiffre d'affaires non-IFRS comprise entre 7 et 8% à taux de change constants cette année, contre 6 à 7% auparavant, à la faveur de l'accélération attendue des ventes de nouvelles licences au second semestre.

Le groupe vise également pour 2013 sur un bénéfice net par action dans une fourchette de 3,57 à 3,67 euros contre 3,45 à 3,6 euros précédemment et une marge opérationnelle d'environ 31-32%, stable par rapport à 2012.

Dassault Systèmes, qui a pour principaux concurrents les américains Autodesk et Parametric Technology, avait annoncé fin avril un retour à la croissance de ses ventes de nouvelles licences au deuxième trimestre après un premier trimestre pénalisé par l'attentisme de la clientèle.

Les ventes de nouvelles licences, un indicateur très suivi par le marché, ont progressé de 4% à 128,8 millions d'euros entre avril et juin, grâce à la forte demande enregistrée en Chine et au Japon.

Parallèlement à cette publication de résultats, Dassault Systèmes a annoncé l'acquisition de la société allemande SFE, spécialiste des solutions d'ingénierie conceptuelle, d'évaluation et d'optimisation des performances des carrosseries automobiles. Le montant de la transaction n'a pas été dévoilé.

Dans un communiqué, la société, dont les logiciels équipent des secteurs aussi divers que l'automobile, l'aéronautique, la mode ou la pharmacie, précise que cette acquisition lui permettra de compléter le portefeuille de son application 3D phare, Catia.

Dassault Systèmes a fait état d'un chiffre d'affaires en hausse de 6% au titre du premier semestre, à 1.007 millions d'euros, et d'une marge opérationnelle de 22,2%. Sur le seul deuxième trimestre, le chiffre d'affaires marque une progression de 6% à 522 millions d'euros.

Le bénéfice net par action du premier semestre recule toutefois de 2,4% à 1,22 euro. L'entreprise a justifié ce repli par une plus-value liée à la vente d'une activité de distribution au premier semestre 2012 ainsi que par l'augmentation de la charge liée à l'attribution des actions de performance et de stock-options en 2013.

L'action Dassault Systèmes a clôturé en hausse de 0,83% à 100,50 euros mercredi, faisant ressortir une capitalisation de 12,68 milliards d'euros. Elle gagne près de 20% depuis le 1er janvier.

Matthias Blamont, avec Cyril Altmeyer, édité par Jean-Michel Bélot