Le règlement prévu d'un litige fiscal pèse sur le titre Orange

jeudi 25 juillet 2013 12h03
 

par Cyril Altmeyer et Leila Abboud

PARIS (Reuters) - Orange recule fortement en Bourse jeudi après avoir annoncé qu'il allait devoir verser au fisc 2,150 milliards d'euros au second semestre en règlement d'un litige fiscal datant de 2005.

Les investisseurs connaissent bien l'affaire, liée à des divergences sur la comptabilisation de pertes au sein de filiales après la simplification du groupe en 2005, mais ils ne s'attendaient pas une telle facture, soulignent les analystes.

"Ce redressement fiscal aura un impact négatif de 1,275 milliards d'euros sur notre valorisation du groupe, soit un impact négatif d'environ 6% sur le cours en Bourse", soulignent les analystes de Citigroup dans une note.

Le dépôt d'un recours contre la décision du tribunal, qu'Orange compte déposer dans les prochains jours, ne le dispense pas de régler l'amende dans l'attente du résultat de sa procédure.

Ce versement, provisionné depuis 2005, n'aura d'impact ni sur les comptes d'exploitation du groupe, ni sur sa dette, a souligné le directeur financier Gervais Pellissier lors d'une conférence téléphonique.

L'action Orange accuse la deuxième plus forte baisse du CAC 40 vers 11h45, reculant de 4,45% à 7,405 euros.

L'EFFET "FREE" COMMENCE A S'ÉMOUSSER

La baisse des résultats au deuxième trimestre est, elle, conforme aux attentes des analystes, alors que l'effet "Free" tend à s'émousser en France.   Suite...

 
Orange a confirmé jeudi son objectif de cash opérationnel supérieur à sept milliards d'euros en 2013 à la faveur des résultats de son plan de baisse des coûts, tandis que sa marge et son chiffre d'affaires ont continué à reculer au deuxième trimestre sous la pression de la concurrence. /Photo prise le 25 juillet 2013/REUTERS/Christian Hartmann