Mobistar abaisse fortement ses perspectives 2013

lundi 22 juillet 2013 11h57
 

BRUXELLES (Reuters) - L'opérateur belge de télécommunications Mobistar a plongé à un plus bas de 11 ans lundi en Bourse, après avoir revu en forte baisse ses perspectives de bénéfices et de chiffre d'affaires et suspendu le versement de dividende pour 2013.

La filiale d'Orange a averti que son chiffre d'affaires risquait de chuter d'un maximum de 12% cette année et que son bénéfice atteindrait au moins 300 millions d'euros, alors qu'en avril, il prédisait une baisse des ventes limitée à 4% à 6% et un bénéfice courant de 380 à 420 millions d'euros.

Après cette annonce, le titre a perdu jusqu'à 31,4% à 10,82 euros, son plus bas niveau depuis juillet 2002.

"Après la chute du cours de l'action aujourd'hui, Mobistar devient de plus en plus une cible d'OPA. De notre point de vue, les deux acheteurs les plus probables sont Orange et Telenet", commente l'analyste d'ING Emmanuel Carlier dans une note.

Mobistar, totalement orienté vers la téléphonie mobile, a précisé avoir souffert d'une baisse de 20% des prix des communications et du transfert de données en Belgique au cours des 12 derniers mois.

Cela s'explique par une nouvelle législation qui a autorisé les clients à changer d'opérateur au bout de six mois et à la situation de duopole sur le marché du fixe, entre l'opérateur historique Belgacom et Telenet, a-t-il dit.

"Cette situation de duopole entre l'opérateur historique et le câblo-opérateur joue non seulement contre le consommateur, mais permet aussi à ces acteurs de tirer profit de ces prix (sur le marché du fixe) pour subventionner les prix des services mobiles", a estimé l'opérateur dans un communiqué.

Pour le deuxième trimestre, le groupe a fait état d'une chute de 39,8% de son résultat brut d'exploitation (Ebitda), à 82,2 millions d'euros, et d'une baisse 9,7% de son chiffre d'affaires, à 363,9 millions, en net retrait par rapport aux consensus Reuters de, respectivement 99,2 et 381 millions.

Philip Blenkinsop, Juliette Rouillon pour le service français

 
Mobistar a fortement abaissé ses perspectives de bénéfices et de chiffre d'affaires pour 2013 après le plongeon de son résultat au deuxième trimestre. L'opérateur belge de télécommunications estime que son chiffre d'affaires risque de plonger de jusqu'à 12% cette année. /Photo prise le 6 février 2013/REUTERS/Yves Herman