Croissance accélérée pour Publicis grâce au numérique et aux USA

jeudi 18 juillet 2013 11h32
 

par Cyril Altmeyer et Leila Abboud

PARIS (Reuters) - Publicis a annoncé jeudi une nette accélération de sa croissance organique, à 5%, au deuxième trimestre, la vigueur de l'activité aux Etats-Unis ainsi que dans le numérique lui permettant de s'affranchir de la morosité persistante de l'économie européenne.

Le numéro trois mondial de la publicité a ainsi ajusté à la hausse sa prévision de croissance organique pour 2013, désormais prévue à 3,6% - contre 2,9% en 2012 - et non plus dans le haut d'une fourchette de 3,2% à 3,6%.

L'action s'adjuge 3,30% à 59,76 euros vers 11h10, affichant la troisième plus forte hausse du SBF 120. Elle porte ainsi sa hausse depuis le début de l'année à 32% contre 7,5% pour l'indice.

Les analystes saluent le retour à la croissance au deuxième trimestre pour Publicis, le premier des grands groupes publicitaires mondiaux à publier ses résultats semestriels.

"Au deuxième trimestre, la croissance organique s'est accélérée pour revenir à des niveaux qui rendent les investisseurs confiants dans une amélioration durable de la marge opérationnelle", estime Claudio Aspesi, analyste chez Bernstein Research.

Maurice Lévy a fait preuve d'un optimisme prudent pour le second semestre, soulignant l'absence de reprise en Europe et le ralentissement de la croissance dans les émergents.

"Nous nous attendions à une accélération plus lente au deuxième trimestre, même si nous anticipions un bon chiffre comparé au premier trimestre qui était déplorable", a-t-il dit aux analystes, faisant référence à la croissance organique de 1,3% sur les trois premiers mois de l'année.

En France, Publicis a profité au deuxième trimestre d'un comparatif favorable comparé à la période correspondante de 2012 marquée par l'attentisme lié aux élections et de lancements de campagnes initialement prévues pour le premier trimestre.   Suite...

 
Maurice Lévy, le président du directoire de Publicis. Le numéro trois mondial de la publicité annonce jeudi une accélération de sa croissance organique au 2e trimestre, la vigueur de l'activité aux Etats-Unis ainsi que dans le numérique permettant au groupe de s'affranchir de la morosité persistante de l'économie européenne. /Photo d'archives/REUTERS/Mal Langsdon