Le bénéfice net de HTC au 2e trimestre inférieur aux attentes

vendredi 5 juillet 2013 10h59
 

TAIPEI (Reuters) - Le fabricant taïwanais de smartphones HTC a fait état d'un bénéfice net en hausse pour le deuxième trimestre 2013, à 1,25 milliard de dollars taïwanais (32,3 millions d'euros), grâce aux bonnes performances commerciales de son dernier modèle.

Ce chiffre est nettement plus élevé que les 85 millions - un plus bas record - enregistrés sur les trois premiers mois de l'année mais est en-deçà des attentes des analystes financiers, qui avaient tablé sur 2,02 milliards de dollars, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Au deuxième trimestre 2012, HTC avait dégagé un bénéfice net de 7,4 milliards de dollars.

La santé de l'ancien sous-traitant se dégrade fortement depuis le second semestre 2011, la domination de plus en plus marquée de l'iPhone d'Apple et de la gamme de smartphones Galaxy de Samsung Electronics ayant rapidement éclipsé le succès de sa propre marque.

HTC avait été un l'un des premiers fabricants à sortir un smartphone sous le système de Google, avant d'être progressivement dépassé par Samsung, qui détient, selon Gartner, 42% de parts de marché sur les terminaux Android.

La part de marché de HTC est tombée à 1,8% l'an dernier, contre 2,4% en 2011.

Peu avant, Samsung avait également fait état d'un bénéfice préliminaire moins élevé que prévu, ce qui conduit certains à penser que la période d'irrésistible marche en avant du groupe sud-coréen est peut-être révolue.

Le chiffre d'affaires de HTC sur le deuxième trimestre est ressorti à 70,7 milliards de dollars taïwanais contre 42,8 milliards le mois précédent.

Sur le seul mois de juin, les ventes ont toutefois baissé de 26,4% par rapport à la même période de 2012.   Suite...

 
Le fabricant taïwanais de smartphones HTC a fait état d'un bénéfice net en hausse pour le deuxième trimestre 2013, à 1,25 milliard de dollars taïwanais (32,3 millions d'euros), grâce aux bonnes performances commerciales de son dernier modèle. Ce chiffre reste en-deçà des attentes des analystes financiers, qui avaient tablé sur 2,02 milliards de dollars. /photo prise le 7 janvier 2013/REUTERS/Pichi Chuang