Samsung négocie avec Bruxelles un accord à l'amiable

mardi 25 juin 2013 14h13
 

BRUXELLES (Reuters) - Samsung a entamé des négociations en vue de trouver un accord avec la Commission européenne, qui accuse le groupe sud-coréen d'abuser de sa position dominante face à Apple, a-t-on appris mardi auprès de deux sources proches du dossier.

Bruxelles a estimé en décembre que Samsung enfreignait le droit de la concurrence en poursuivant Apple en justice afin d'empêcher le groupe américain de faire usage d'un brevet jugé essentiel au bon fonctionnement des smartphones.

"Samsung participe depuis plusieurs mois à des discussions en vue d'un règlement", a dit l'une des sources, sous couvert d'anonymat. "Samsung veut conclure un accord amiable."

Les deux sources ont précisé qu'il était trop tôt pour préjuger d'un accord final, qui éviterait au groupe coréen d'être condamné à une amende pouvant aller jusqu'à plus de 13 milliards d'euros.

La Commission européenne s'est abstenue de commenter l'information, et personne n'était disponible dans l'immédiat chez Samsung.

Apple et Samsung, les deux premiers fabricants mondiaux de smartphones, s'affrontent sur leurs brevets par tribunaux interposés dans une dizaine de pays avec à la clé la domination du marché de la téléphonie mobile.

Foo Yun Chee, Julien Dury pour le service français, édité par Marc Angrand

 
Samsung a entamé des négociations en vue de trouver un accord avec la Commission européenne, qui accuse le groupe sud-coréen d'abuser de sa position dominante face à Apple. Bruxelles avait estimé en décembre que Samsung enfreignait le droit de la concurrence en poursuivant Apple en justice afin d'empêcher le groupe américain de faire usage d'un brevet jugé essentiel au bon fonctionnement des smartphones. /Photo prise le 17 mai 2013/REUTERS/Dado Ruvic