Dish renonce à Sprint et se concentre sur Clearwire

mercredi 19 juin 2013 10h16
 

par Sinead Carew

NEW YORK (Reuters) - L'opérateur américain de télévision par satellite Dish Network a annoncé mardi soir renoncer à acquérir Sprint Nextel, le troisième opérateur télécoms du pays, pour privilégier son OPA en cours sur Clearwire.

Dish, qui avait jusqu'à mardi minuit pour présenter une nouvelle offre, a dans un communiqué déploré les obstacles successifs dressés par Sprint pour sa défense.

Son retrait constitue une bonne nouvelle pour le groupe japonais SoftBank, qui a lancé une OPA amicale sur Sprint et dont l'action a gagné 4,20% à Tokyo mercredi.

Sprint lui-même a marqué sa préférence pour un rachat par SoftBank, qui lui apportera davantage de capitaux pour investir.

Dans son communiqué, Dish explique qu'il ne lui était pas possible de préparer une nouvelle offre dans les temps mais il ajoute qu'il "continue à croire à la valeur stratégique d'une fusion avec Sprint".

Il indique qu'il reconsidérera ses options, sans fournir de précisions. Les actionnaires de Sprint doivent se prononcer le 25 juin sur le projet d'OPA de SoftBank qui, si elle aboutit, constituera la plus importante acquisition réalisée par un groupe japonais aux Etats-Unis.

Dish avait annoncé le 15 avril une offre de 25,5 milliards de dollars (19 milliards d'euros) sur Sprint pour empêcher SoftBank de mettre la main sur l'opérateur.

Le 10 juin, le japonais a répliqué en portant son offre de 20,1 milliards à 21,6 milliards de dollars, un montant qui lui permettrait de contrôler 78% du capital de sa cible au lieu de 70% avec sa précédente proposition.   Suite...

 
L'opérateur américain de télévision par satellite Dish Network renonce à acquérir Sprint Nextel, le troisième opérateur télécoms du pays, pour privilégier son OPA en cours sur Clearwire. /Photo d'archives/REUTERS/Andrew Kelly