Third Point se renforce dans Sony, veut scinder Entertainment

mardi 18 juin 2013 10h09
 

TOKYO (Reuters) - Third Point, le fonds alternatif du milliardaire américain Daniel Loeb, a annoncé mardi avoir porté sa part dans Sony à environ 7%, contre 6,3% auparavant et a réitéré à cette occasion son souhait de voir le groupe japonais scinder ses activités de musique et de cinéma.

À la Bourse de Tokyo l'action Sony a enregistré une hausse de 4,41% à 2.036 yens dans des volumes étoffés à la suite de la déclaration de Third Point.

Le fonds, qui gère 13 milliards de dollars (dix milliards d'euros) a estimé le mois dernier que la scission partielle de la division 'Entertainment', avec un conseil d'administration indépendant, pourrait entraîner une hausse de l'action Sony allant jusqu'à 60%.

Dans un courrier adressé mardi à Kazuo Hirai, président directeur général de Sony, Daniel Loeb estime que le groupe japonais n'est toujours pas parvenu à dégager les synergies attendues lors du rachat de Columbia, il y a 24 ans.

Daniel Loeb propose néanmoins à Kazuo Hirai de conserver la présidence du groupe qui naîtrait d'une éventuelle scission de Sony Entertainment.

L'investisseur a précédemment proposé à Sony de vendre jusqu'à 20% des activités de musique et de cinéma, dont le catalogue inclut la chanteuse Adele ou encore la franchise Spider-Man, afin de lever des capitaux frais qui pourront être utilisés pour soutenir le segment d'électronique grand public du groupe.

Sony, qui a annoncé fin mai prendre en considération cette proposition, s'est abstenu de commenter le nouveau courrier de Daniel Loeb.

Chikafumo Hodo et Reiji Murai; Julien Dury pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

 
Third Point, le fonds alternatif du milliardaire américain Daniel Loeb, a porté sa part dans Sony à environ 7% contre 6,3% auparavant et a réitéré à cette occasion son souhait de voir le groupe japonais scinder la division 'Entertainment'. /Photo prise le 9 mai 2013/REUTERS/Toru Hanai