Apple a reçu jusqu'à 5.000 demandes en 6 mois des autorités US

lundi 17 juin 2013 09h44
 

BANGALORE (Reuters) - Apple a reçu au cours des six derniers mois entre 4.000 et 5.000 demandes d'informations au sujet de ses clients de la part des autorités américaines dans le cadre d'enquêtes de droit commun ou portant sur la sécurité nationale, a annoncé lundi le géant des technologies numériques.

Microsoft et Facebook ont rendu publics des chiffres similaires la semaine dernière après avoir obtenu le feu vert des autorités américaines pour les divulguer.

L'administration de Barack Obama est vivement critiquée depuis la révélation de l'existence de Prism, un programme de surveillance des télécommunications via des accès directs aux serveurs des géants du secteur.

"Nous avons demandé au gouvernement des Etats-Unis l'autorisation de rendre publics le nombre de requêtes que nous avons reçues en matière de sécurité nationale et la manière dont nous les avons traitées. Nous avons été autorisés à partager certaines de ces informations", écrit Apple dans un communiqué sur son site internet.

Ces requêtes provenant aussi bien des autorités fédérales, des Etats ou d'un niveau plus local, concernent la période allant du 1er décembre 2012 au 31 mai 2013. Elles mentionnent entre 9.000 et 10.000 abonnements ou appareils.

Le plus couramment, ces demandes portent sur des cambriolages, la recherche d'enfants disparus, la localisation d'une personne souffrant de la maladie d'Alzheimer ou encore une tentative d'éviter un suicide, précise Apple, qui dit avoir "toujours érigé en priorité la protection des données personnelles de ses utilisateurs".

Sakthi Prasad, Bertrand Boucey pour le service français

 
Apple a reçu au cours des six derniers mois entre 4.000 et 5.000 demandes d'informations au sujet de ses clients de la part des autorités américaines dans le cadre d'enquêtes de droit commun ou portant sur la sécurité nationale. /Photo prise le 4 avril 2013/REUTERS/Mike Segar